Traduction

Commentaires

Contact

Votre rédactrice Bénédicte Mouchard est à votre écoute au 06.84.43.62.68, 
et pour toutes vos annonces pour  "Les Bons Plans" e.mail
eawy@hotmail.fr

Faits de société

Fait de société : Thanksgiving

 

Avez-vous prévu une dinde ?

Meuh non, pas une dinde humaine, il est vrai que nous n'en manquons pas. Mais là, il s'agit de vraie dinde, avec des plumes et qui fait glouglou.

 

Le thanksgiving est célébré tous les 4ième jeudi de novembre. Son origine remonte au débarquement en Amérique, du Mayflower et ses quelques 100 pélerins ou pères pélerins dans la baie de Plymouth en 1620.

 

Le repas de l’Action de grâce

Repas traditionnel de ThanksgivingLe repas de l’Action de grâce est traditionnellement composé d’une dinde, animal tout juste découvert par les premiersEuropéens dans le Nouveau Monde.

Aux États-Unis, l’Action de grâce est célébrée en famille autour de grands dîners et en joyeuses réunions. Le nom de « Thanksgiving » (signification anglophone de l’Action de grâce) évoque des cuisines odorantes et de grands placards à provisions pleins de bonnes choses, mais c’est aussi une fête religieuse avec messes et prières.

La veille de l’Action de grâce, les associations distribuent des repas aux personnes sans domicile fixe dans les grandes villes.

Menu-type de l’Action de grâce américaine

Fait de société  : journée mondiale

 

Journée internationale pour l'éradication de 

la violence faite aux femmes

Source ONU

« Je me félicite que de nombreuses voix s’élèvent en faveur de l’éradication de cette violence, qui touchera près d’une femme sur trois au cours de sa vie. Je salue l’action des dirigeants qui s’efforcent, par leur action législative et par un changement des mentalités, de contribuer à cette cause. Je rends également hommage à tous ces héros qui, partout dans le monde, aident les victimes à se rétablir et à devenir des agents de changement. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU, 25 novembre
Message 2013
Pourquoi cette journée, tous les 25 novembre ?

Parce que :

  • La violence contre les femmes est uneviolation des droitsde l’homme.
  • La violence contre les femmes résulte d’une discrimination à l’égard des femmes, tant dans le droit que dans les faits, ainsi que de la persistance d’inégalités entre hommes et femmes.
  • La violence contre les femmes a de lourdes conséquences et peut empêcher la réalisation de progrèsdans certainsdomaines, comme l’élimination de la pauvreté, la lutte contre le HIV/sida et la paix et la sécurité.
  • La violence contre les femmes et les filles n’est pas inéluctable et sa prévention est non seulement possiblemaisessentielle.
  • La violence contre les femmes est un problème mondial. Jusqu’à 70 pour cent des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie

Des faits et des chiffres

  • 35% des femmes et filles sont exposées à une forme de violence physique et/ou sexuelle au cours leur vie et 7 femmes sur 10 sont victimes d’abus dans certains pays.
  • On estime que plus de 30 millions de filles âgées de moins de 15 ans risquent de subir des mutilations génitales féminines et que plus 130 millions dans le monde en ont été victimes.
  • Dans le monde, plus de 700 millions de femmes aujourd’hui mariées l’ont été enfant, dont 250 millions avant l’âge de 15 ans. Les filles qui se marient avant l’âge de 18 ans ont moins de chances de finir leur scolarité et sont plus exposées à la violence domestique et aux complications liées à la grossesse.
  • Les coûts et conséquences dus à la violence à l’égard des femmes se font sentir sur plusieurs générations

En conclusion, n'acceptons jamais la première claque. Et même si c'est annecdotique, il existe aussi des hommes battus.

Luttons contre toutes formes de violences.

Cleres : immobilier

 

Recherche une maison à louer sur Cleres

avec 2 chambres

pour debut d'année 2015

Si vous souhaitez nous contacter,

merci de nous laisser un message sur eawy@hotmail.fr



Rouen : manifestation

 

Amnesty international : appel

  NE LAISSONS PLUS MOURIR LES MIGRANTS

A NOS FRONTIERES

 

A la fin du mois de juin 2014, les Chefs d’Etat et de Gouvernement européens ont adopté une feuille de route pour l’Union Européenne dans le domaine des migrations et de l’asile.

 

Les axes retenus par les Chefs d’Etat et de Gouvernement ne sont pas satisfaisants pour Amnesty International.

 

Les 24 et 25 octobre, les Chefs d’Etat de l’Union Européenne se réuniront de nouveau pour définir les perspectives opérationnelles dans le domaine des migrations et de l’asile.

 

Il y aura un an début octobre, plus de 500 personnes perdaient la vie dans deux naufrages à Lampedusa. Depuis deux décennies, ce sont plus de 20.000 personnes qui se sont noyées aux portes de l’Europe.

 

Amnesty International lance une pétition avec pour objectif de réunir 800.000 signatures au niveau européen pour soutenir les trois demandes qu’elle formule auprès des responsables européens et, en France, à l’attention du Président de la République., à savoir :

 

* Renforcer les opérations de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée et Egée,

 

* Garantir à celles et ceux qui fuient les conflits et la persécution un accès légal et sécurisé à l’U.E. et une protection internationale à leur arrivée,

 

* Cesser, dans le but de contrôler les migrations vers l’Union Européenne, de coopérer avec des pays qui ne respectent pas les droits humains.

 

Les groupes de Rouen d’Amnesty International lanceront cette pétition

 

Le samedi 4 octobre à 15 h sur les quais, au niveau du Pont Boieldieu (rive droite)

 

Et appellent leurs sympathisants à les rejoindre.

 

 

 

 

10635818_10152361529734632_7962746633068032862_n.jpg

10606095_379277865553112_6868272907063494088_n.jpg

10606095_379277865553112_6868272907063494088_n.jpg

Fait de société : action caricative

 

1470177 624483244264381 1934788060 n 

 

Une seule affiche, un seul but: collecter des médicaments pour la Centrafrique. Vous êtes une association, un professionnel ou un particulier, n'hésitez pas à partager le document comme affiche ou tract (formant A3, A4 ou A5): au sein de votre entreprise ou celle des proches, il vous suffira d'ajouter votre adresse pour devenir points de collectes et participer à cette opération.


Peu importe votre situation géographique, contactez-nous aux numéros encadrés et nous nous organiserons pour récupérer les colis. 
15 min pour trier vos médicaments = 15 min pour sauver une vie! 


Merci de faire passer le message "3 TONNES DE MÉDICAMENTS GRATUITES POUR LA CENTRAFRIQUE". Merci à vous.
 

 avec Assoc Jadci,Solidarite CentrafriqueReconstruction Urbanisme CentrafriqueCpde CentrafriqueAssos Pikali,Associationahca CentrafriqueAmina M'BowJ-Charles MenguiNotre Paix D'abord CentrafriqueAsso Pamor,Ab Aminata Brigitte EvenementCyriaque Kokouendo,Evelyne Yalissou BongoEugénie DieckyGeraldine ZoungoulaAsso SewatibeafricaMedina Koné,Charles-Urbain GoritJean-michel GamborSandrine Moussa GuiabaPatrick MbayeAlexis Bayoka-Dieka,Médard Polisse-bébéMadeleine Ewo BeboaEugene Pehoua-PelemaChou Bilel XtraJose Piongaye,Georges GreboutouArmande Love MalepaEvelyne Aniela AngeJudith PounguiAimard Bienvenu Guinon,Narcisse Junior Griss-bembeMarie-noelle Ndjadder KpekoSainte-union NgatchouVirginie Baikoua,Sapologie Centrafriquaine Clovis KatoumbaLolita Adianie Djimtoloum-kosseCentrafrica Montpellier,Noel EN RcaFlorentine SissaDecacharel Anais,Collectif Centrafrique Solidarité NpdcJoséphine Mandaba-BornouEst Dor et Nicoletta Quazzolo.

 


 

Fait de société : Ne pas oublier

Signons pour la reconnaissance du genocide tziganes

 

"L'association " STOP A LA DISCRIMINATION CONTRE LES VOYAGEURS" engage cette pétition afin que la france reconnaissance le génocide a part entiere de notre peuple pendant la seconde guerre mondiale.

A savoir que l'Implication de la France date  de la fin XIX siècle :

 

À partir de la fin du XIXe siècle, un ensemble de facteurs d’ordre socio-économique, politique, idéologique concourent à assimiler les Tsiganes à des étrangers et des « asociaux indésirables ».

La présente contribution tente d’examiner comment, sous la Présidence de la République d’Armand Fallières(9eme President de la Republique Française du 18 Fevrier 1906 au 18 Fevrier 1913), la mobilité tsigane a fait l’objet d’un traitement administratif hostile.

L’attitude des pouvoirs publics à l’égard des « nomades » français et étrangers s’est déployée en effet autour d’un dispositif législatif et policier que l’on peut résumer ainsi :

surveillance, identification, contrôle. Après le recensement général de 1895 de tous les « nomades, bohémiens et vagabonds », suivi du fichage des « nomades » par les Brigades régionales de police mobile créées en 1907 à l’initiative de Clemenceau, un projet de loi du gouvernement daté du 25 novembre 1908 voit le jour, « relatif à la réglementation de la circulation des nomades ».

Le projet, conjugué avec les mesures émises plus tard à la Chambre et au Sénat par les commissions du vagabondage et de la mendicité, donnera lieu à la loi du 16 juillet 1912 sur le port du carnet anthropométrique d’identité.

Cette loi discriminatoire et disciplinaire, qui allait durer près de soixante ans, sans susciter aucune critique au sein du discours juridique dominant, constitue l’étape majeure dans le processus de contrôle et d’identification utilisé par la République envers les Tsiganes.

 

L’assignation à résidence des nomades en temps de guerre:

 

Les Tsiganes furent avec les communistes et les étrangers les premières

victimes de la déclaration de guerre.

 

Le 13 juin 1938 :

 

En France a commencer la première vague d'Internement dans les Camps .

Les enfants Tsiganes sont alors chassés des ecoles .

 

27 Juillet 1939 :

 

Arrestation de nombreux tsiganes en France et Condamnation de tous les Tsiganes à l'Extermination en Camps .

 

De 1939 a 1945 :

 

Internements de tsiganes Français dans les Camps Français, tels que Saliers, Montreuil -Bellay et beaucoup d'autres ! avec un total de plus de 40 camps d'internements en france

A savoir et qui est tres important , que ces arrestations etaient toutes effectuées par les representant de lois Français (gendarmerie ) et appuyer par le President Français et ministres .

 

 

Hors trois questions sont toujours restés en suspens sans jamais aucunes reponses :

 

- Pourquoi seule une minorité de Tsiganes vivant en France et etant Français fut victime des persécutions nazies pendant l'occupation ?

 

- Quel etait la position de la France et de son President a ce moment là ?

 

- Pourquoi les derniers Tsiganes ne furent libérés des Camps Français que Deux ans apres la libération du Territoire Français ?

 

Trente mille Tsiganes français ont été internés dans des camps en France., sachant que pendant la guerre au total , sont morts 700.000 Tsiganes !

 

La Population Tsiganes  à vécu l’enfer, d'’octobre 1938 avec les premières déportations de Tziganes jusqu'en 1946 (deux apres la liberation du territoire Français ) !

 

Il serait juste que l'Etat Français reconnaisse son Implication et sa Responsabilité , car ce n'est pas un due , mais un devoir de rendre justice et Hommage a toute la population Tsiganes Française ."

Juan de Juana chaos, auteur de cette pétition

 

Pour participer à cette pétition, la signer,  il suffit de cliquer sur le liens suivant :

http://www.petitions24.net/reconnaissance_du_genocide_tziganes

1459268_581084118614118_521116374_n.jpg

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés