Traduction

Contact

Votre rédactrice Bénédicte Mouchard est à votre écoute au 06.84.43.62.68, 
et pour toutes vos annonces pour  "Les Bons Plans" e.mail
eawy@hotmail.fr

commerçant

Auffay Commerçant

 

ATTENTION : vos libraires, maison de la presse Au Fai't seront fermés exceptionnellement le jeudi 3 juillet 2014.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site internet :

www.aufait76.com 

 

Ce n'est qu'une journée, et le jeu en vaut la chandelle. Vous le découvrirez dès le vendredi 4 juillet à l'ouverture du magasin.

 

Surprise !

Auffay : Commerçant

 

Une publicité judicieuse

 

Escale Douceur, à Auffay, dispose d'une nouvelle publicité filmée, afin de mettre en exergue les différentes activités du centre :

  • Salon de coifure
  • Esthétique
  • Onglerie
  • Salle de bronzage
  • Salle de repos
  • Hammam
  • Sauna
  • Salle de cardio-training

 

 

 

En ce qui concerne la zumba, un court film est consacré à cette animation.

 

 

Rendez vous chez Escale Douceur, afin de compléter votre liste de renseignements, et avoir les tarifs.


Escale Douceur

6 Rue Duquesne,

76720 Auffay, France

Tel 02 35 34 52 24


data-VLHX1wd2Cgu8wR6jwyh-km8JBWAkEzU4-2RRn6nD9H514e2or-Jw9Z.png

 Auffay : Commerçant

Vapoter ou fumer

  image--1-.jpg

La cigarette électronique a fait un tabac chez Au Fai't, votre librairie et maison de la presse à Auffay

Eric Picard nous explique qu’actuellement, Au Fai’t est en cours de réapprovisionnement.

Toutefois, il  reste encore quelques arômes.

 

Eric et Catherine Picard sont à votre disposition pour répondre à vos questions en ce qui concerne les délais, mais aussi sur l'utilisation de ce produit.

Fait de société : Les soldes

 

Les soldes d’hiver commencent demain

Dates des soldes 2014

 

Source : Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les prochains soldes d’hiver vont débuter le mercredi 8 janvier 2014 pour s’achever le  mardi 11 février.

 

Les soldes d’été auront lieu du mercredi 25 juin au mardi 29 juillet 2014.

 

Au niveau national, les soldes de saisons sont autorisés pour une période de 5 semaines, à partir de 8 heures du matin.

le 2e mercredi de janvier (ou le 1er mercredi si le 2e est daté après le 12) et

le dernier mercredi du mois de juin (ou l’avant-dernier si le dernier mercredi intervient après le 28).

  • Des dates dérogatoires sont appliquées aux départements frontaliers et aux territoires d’outre-mer :
  • Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges et Guyane : du jeudi 2 janvier au mercredi 5 février 2014
  • Guadeloupe : du samedi 4 janvier au vendredi 7 février 2014
  • Saint-Pierre-et-Miquelon : du mercredi 22 janvier au mardi 25 février 2014
  • Réunion : du samedi 1er février au vendredi 7 mars 2014
  • Saint-Barthélémy et Saint-Martin : du samedi 3 mai au vendredi 6 juin 2014
  • Alpes-Maritimes et Pyrénées-Orientales : du mercredi 2 juillet au mardi 5 août 2014
  • Corse : du mercredi 9 juillet au mardi 12 août 2014
  • Saint-Pierre-et-Miquelon : du mercredi 16 juillet au mardi 19 août 2014
  • Réunion : du samedi 6 septembre au vendredi 10 octobre 2014
  • Guadeloupe : du samedi 27 septembre au vendredi 31 octobre 2014
  • Guyane et Martinique : du jeudi 2 octobre au mercredi 5 novembre 2014
  •  Saint-Barthélémy et Saint-Martin : du samedi 11 octobre au vendredi 14 novembre 2014.

Bonnes soldes ! Dépensez intelligent…

Commerçant : Escale douceur à Auffay

 

Sauna / Hammam : La différence et les bienfaits

esca

Escale Douceur à Auffay est un centre de beauté de remise en forme. Vous trouvez tout ce qu’il est nécessaire à votre bien être : salon de coiffure, esthétique, onglerie, massage, cardio training, cours de zumba, … Escale douceur dispose aussi d’une cabine UV, mais aussi un hammam (chambre de vapeur) et un sauna.

Mais quelle est la différence entre le hammam et le sauna, leurs bienfaits ?


Le Hammam

Le hammam est l’une de meilleures choses que vous puissiez offrir à votre organisme. Il ouvre les pores de la peau, élimine la saleté et les bactéries, libère les sinus et les voies nasales, apaise les douleurs musculaires, facilite la respiration et favorise le sommeil.


Le sauna

Les bienfaits du sauna infrarouges sont multiples :

• Diminution des raideurs des articulations.

• Réduction de la tension musculaire.

• Affaiblissement des douleurs.

• Réduction du stress.

• Perte de poids et réduction de la cellulite.

• Amélioration de la qualité de la peau.

 

Le port du maillot de bain est obligatoire, mais Escale Douceur fournit  le peignoir et les mules jetables.

Les tarifs sont disponibles dans votre centre de bien-être.

 

Escale Douceur

6 rue Duquesne

76720 Auffay

 

02 35 34 52 24

Commerçant : Escale douceur à Auffay


Les offres de Noël

esca.jpg

Pour un cadeau original, pourquoi n’offririez vous pas un soin chez Escale Douceur, le centre  bien être à Auffay.

 

      Soin visage + soin dos (1h30 de soin) :

Seul : 90 €                En duo : 160 €

45 mn soin du visage + 45 mn soin du dos (gommage +masque + massage relaxant).

 

     Modelage femme enceinte (60 mn de soin) :

Seul : 55 €               

60 mn de massage relaxant spécial femme enceinte (à partir du 3 ème mois).

 

      Abonnement onglerie 6 mois :    

Seul : 270 €            

6 mois de pose de gel UV (soit une pose complète + 6 remplissages avec 4 déco).

 

5    séances UV + soin perle d’or (30 mn de soin) :   

Seul : 25 €               

Pour préparer les vacances + un soin perle d’or (pour une soirée d’exception, la poudre d’or glisse sur le décolleté pour y laisser une empreinte lumineuse).

 

      Escale orientale (2h30 de soin):  

Seul : 110 €             en duo : 210 €

45mn de hammam/sauna + 15mn de gommage + 30mn d’enveloppement + 60 mn de massage relaxant.

 

      Modelage à l’huile d’argan chaude (60mn de soin):       

Seul : 57 €                en duo : 105 €

60mn de massage relaxant à l’huile d’argan chaude et fleur d’oranger.

 

      Cocon hydratant d’Afrique (30mn de soin):

Seul : 30 €                en duo : 55 €

Modelage suivi d’un enveloppement au jasmin.

 

Venez chez Escale Douceur découvrir leurs idées cadeaux, parfums, produits de beauté….

 

Escale Douceur

6 rue Duquesne

76720 Auffay

 

02 35 34 52 24

Auffay : Librairie Au Fai't

 

Il est temps de penser à changer d'agendas, de calendriers

Catherine et Eric Picard, de la librairie Au Fai't à Auffay, en ont une kyrielle, pour tous les goûts :

Auffay : liberté de la presse

 

100 photos de Ai Weiwei pour la liberté de la presse

Nouvel album photos au profit de Reporter sans Frontières

Artiste et dissident chinois, Ai Weiwei est devenu ambassadeur de Reporters sans frontières en juin 2013. Entre le plasticien de renommée internationale, emprisonné puis assigné à résidence et harcelé par la censure chinoise, et la principale organisation indépendante de défense de la liberté de l’information dans le monde, la collaboration s’est imposée comme une évidence. Depuis les Jeux Olympiques de Pékin en 2008, dont les anneaux transformés en menottes par Reporters sans frontières ont fait le tour de la planète pour dénoncer la plus grande prison du monde pour les journalistes, la liberté d’informer en Chine reste extrêmement précaire pour les médias professionnels comme pour les net-citoyens (173e pays sur 179 dans notre classement). Les défenseurs du droit fondamental à informer et à être informé restent donc mobilisés pour agir contre des violences permanentes et une censure omniprésente.

En offrant à Reporters sans frontières plusieurs dizaines de clichés documentant la surveillance dont il est victime, Ai Weiwei poursuit sa résistance.
De nombreuses personnalités se sont également associées à cet album : le prix Nobel de la paix Lech Walesa et Pierre Haski, journaliste et fondateur du site Rue89 et les dissidents chinois Hu PingHu JiaZeng Jinyan ainsi que l’écrivain en exil Liao Yiwu qui proposent ici des textes inédits.

Toutes les photos sont créditées © Ai Weiwei

Cet album est disponible ches tous les bons marchands de journaux. La maison de la presse d'Auffay dispose de plusieurs exemplaires.

Culturel : Piaf

Biographie

 

Edith Piaf
© Roger Viollet

 

Musiciennes - France

Edith Piaf

 

 

La "môme" de la chanson française

Musicienne (19/12/1915 - 10/10/1963)


La vie d’Edith Piaf aura été brève et intense, le destin la rattrapant toujours lors de brefs instants de bonheur. La  "môme"  n’aura jamais su se guérir des blessures de l’enfance et des désillusions de l’amour. Elle a dédié sa vie à son public, sa relation la plus fidèle et la plus sincère. Le patrimoine laissé par Piaf est immense et nombre de ces chansons à l’image de "La vie en rose", de  "L’hymne à l’amour" ou de "Non, je ne regrette rien" demeurent encore dans l’inconscient collectif. Piaf est sans conteste l’artiste féminine qui aura le plus marqué le XXème siècle, tant par la grandeur de sa voix que par son destin des plus tragiques.


Une enfance sans attache

Issue d’une famille d’artistes de rue, Edith Giovanna Gassion naît à Paris dans le quartier de Belleville, le 19 décembre 1915. Son père est contorsionniste dans un cirque itinérant. Sa mère est chanteuse de rue. Edith ne connaît pas l’existence d’une enfant normale et mène une vie déstructurée.Elle fait face à la solitude et aux premières déceptions lorsque sa mère l'abandonne pour gagner sa vie. 

Son père, soucieux du bien être de sa fille, prend la décision de la protéger et la confie à sa grand-mère paternelle, patronne d’une maison close en Normandie, avant de partir au front. A l’âge de huit ans, Edith développe une maladie des yeux, la kératite. Elle devient aveugle mais ressort miraculée. 

A la fin de la guerre, Edith et son père repartent sur les routes où tous deux mènent une vie de Bohème. C’est en accompagnant son père lors de ses spectacles de rue qu’Edith se découvre un talent pour la chanson. Elle dispose d’une voix unique qui va lui permettre d’atteindre le firmament des stars. A 15 ans, fatiguée de cette vie itinérante, Edith part vivre sa vie. Elle rencontre son premier amour Louis Dupont, qu’elle surnomme affectueusement "P’tit Louis". En 1933, une petite Marcelle naît de leur rencontre. Cependant, le bonheur est de courte durée.  A l’âge de deux ans, Marcelle meurt d’une méningite foudroyante.


Des débuts prometteurs

Edith repart dans le Paris dépravé noyer son chagrin. Elle est souvent accompagnée de sa meilleure amie, Simone, dite "Momone". Les deux amies sont inséparables et font les quatre cent coups ensemble. Parallèlement à cette vie de débauche, Edith chante dans les rues de Pigalle et de Belleville où elle commence, grâce à son don, à gagner sa vie. 

C’est le plus grand des hasards qui met Louis Leplée sur sa route. Gérant du cabaret Le Gerny's des Champ Elysées, il est le premier homme à lui faire confiance. Il l’engage dans son cabaret et la rebaptise "La môme Piaf".  Comme l’oiseau, Edith, malgré sa petite taille – elle ne mesure qu’1m47 – dégage une force de caractère inégalable et une voix hors du commun. Elle est très vite repérée par le Paris artistique de l’époque. Jacques Canetti, l’un des producteurs les plus influents, est immédiatement impressionné. Il la signe sur son label Polydor où elle enregistre son premier disque "Les mômes de la cloche". 

Cependant, le destin la rattrape une nouvelle fois lorsque Louis Leplée est assassiné. Ce fait divers, relayée dans la presse de l’époque, ternit un temps la carrière d’Edith. Elle ressort profondément meurtrie de cet épisode mais se relève pourtant. Sa rencontre avec Raymond Asso lui redonne de nouveaux espoirs. Amoureux de Piaf, ce dernier insiste pour lui faire écouter "Mon légionnaire" sur une musique de Marguerite Monnot, qui sera l’amie d’Edith jusqu’à la fin de sa vie. Il devient son auteur attitré, son amant et son coach vocal. En  janvier 1937, Edith  enregistre "Mon légionnaire". "La môme" n’est plus, ce sont les premiers débuts d’Edith Piaf. 

Le chemin du succès

A seulement 23 ans, Edith Piaf trouve son premier engagement. Sous les conseils de Raymond Asso, elle est formée pendant des mois pour devenir une grande artiste du Music Hall. Elle fait ses premiers pas sur la scène de l’ABC où elle connaît son premier triomphe. Très vite, elle passe en tête d’affiche à Bobino. Edith devient une star et se tourne vers de nouveaux horizons sans abandonner la chanson. Elle rencontre le comédien Paul Meurisse qui sera son amant pendant deux ans. C’est auprès de lui qu’elle fera ses débuts au théâtre dans Un bel indifférent puis au cinéma dans Montmartre sur scène. Sur ce dernier tournage, elle fait la rencontre de Henri Contet qu’elle prend comme nouveau pygmalion et qui sera un des auteurs majeurs de sa carrière. Son talent pour l’art dramatique lui vaudra de tourner dans une dizaine de films. Pendant l’occupation allemande, Piaf continue à chanter tout en faisant acte de résistance dans des textes aux messages cachés. 

En 1944, Piaf est une artiste accomplie. Sa rencontre avec Montand est une nouvelle étape dans sa carrière. Elle le prend sous son aile et fait de lui un artiste. Parallèlement, elle noue une relation amoureuse avec lui. Sur l’écran, on peut voir le couple dans le film Etoiles de la lumière.Toute sa vie, la chanteuse ne cessera de mêler ses liaisons à sa vie artistique, aidant ses amants à accéder à la célébrité. Edith révèle également un talent pour l’écriture. A la fin de l’année 1945, elle écrit l’un de ses plus célèbres succès internationaux "La vie en rose". 

Pourtant, Edith Piaf n’est pas comblée par le succès. Elle pense déjà étendre sa carrière à la conquête de nouveaux territoires. En 1947, elle lance la carrière des Compagnons de la chanson. Ensemble, ils chantent "Les trois cloches" et embarquent pour les Etats-Unis où ils connaissent un succès relatif. Piaf se sent incomprise, mal aimée. Une critique élogieuse lui redonne espoir. Elle décide donc de persévérer et s’installe pendant quatre mois comme tête d’affiche d’un cabaret huppé de Manhattan. Elle conquiert peu à peu le cœur des américains C’est d’ailleurs aux Etats-Unis que Piaf fera ses plus belles rencontres. Elle croise le chemin de Marlene Dietrich qui restera l’une de ses plus fidèles amies et de Marcel Cerdan, l’amour de sa vie.  

Le boxeur français est marié mais la passion qu’il vit avec Edith n’a pas d’égal. Ce couple restera l’un des plus magiques et des plus tragiques du XXème siècle. Marcel Cerdan meurt dans un accident d’avion, le 27 octobre 1949, alors qu’il venait rejoindre Edith, à New York. La môme ne se remettra jamais de ce nouveau coup du destin. Elle surmonte l’épreuve dès le lendemain en montant sur scène et livre une interprétation poignante de "L’hymne à l’amour", qu’elle dédie à son amour perdu. Mais c’est une femme brisée par le chagrin qui naît ce soir là et le désespoir, mué en dépressions chroniques, ne la quittera plus jamais.

Entre succès et désespérances

Dès 1950, Piaf refait surface et chante à la salle Pleyel. Elle fait également bientôt la rencontre de Charles AznavourCe dernier multiplie les casquettes. Il est son chauffeur, son secrétaire mais aussi son confident. Il lui écrit également quelques titres donc l’adaptation française de "Jezebel" et le morceau "Plus bleu que tes yeux" qu’il reprendra en duo virtuel en 1997 sur son album Plus bleu. Piaf est encore une fois à l’origine d’une carrière prometteuse. En 1951, une nouvelle épreuve attend la chanteuse. Elle subit deux accidents de voiture et en ressort fragilisée. Elle est contrainte d’apaiser ses douleurs par des prises régulières de morphine qu’elle mélange avec de l’alcool. Cette consommation devient une véritable dépendance qui l’anéantira physiquement.

La fin de la vie d’Edith Piaf est à l’image de sa destinée, entre succès professionnels et désespoirs sentimentaux. Edith poursuit son rêve de princesse en épousant Jacques Pills, un chanteur français mais le mariage célébré à New York sera de courte durée. En 1953, Edith Piaf commence à se reprendre en main et subit sa première cure de désintoxication. L’entourage cache l’état de la grande dame à la presse. La chanteuse reste même des mois sans sortir de chez elle. C’est grâce au métier qu’Edith revient à la vie, notamment lors de sa rencontre avec son public à l’Olympia en 1955. Elle repart à l’assaut des Etats-Unis jusqu’à atterrir dans la mythique salle du Carnegie Hall de New York où elle est accueillie avec émotion. Les Etats-Unis seront également pour elle la voix de la rédemption. En 1957, elle fait une ultime cure de désintoxication à New York qui la débarrasse de ses vieux démons.

Jusqu’à la fin de sa vie, Piaf sera professionnellement comblée. Elle vivra pour son public quitte à s’épuiser sur scène. En 1958, un nouvel accident avec son amant de l’époque, Georges Moustaki, la fragilise. A partir de ce moment, elle se fera plus discrète. En 1961, elle revient néanmoins sur scène pour sauver la célèbre salle parisienne, l’Olympia, de la faillite. Elle y livre son dernier testament "Non, je ne regrette rien" et, épuisée, s’écroulera sur scène à de multiples reprises. A l’été 1961, elle rencontre le dernier homme de sa vie, Théo Sarapo, un jeune chanteur grec de 26 ans. Elle l’épouse l’année suivante. Edith Piaf décède le 10 octobre 1963dans sa résidence du sud. Elle n’a que 47 ans mais les excès et les souffrances de la vie lui en donnent 20 de plus. Toute son existence, Piaf aura vécu pour les autres, pour son public, pour ses amants. Elle a tout donné et reste encore aujourd’hui l’une des plus grandes voix de la chanson française.


Source : l'internaute.com

Auffay : Librairie Au Fai't

 

Il y 50 ans, Edith Piaf nous quittait

La vraie Piaf - Témoignages et portraits inédits

Bernard Marchois Charles Dumont (Préfacier), Bernard Miller (Préfacier), Yvon Beaugier (Photographe), Collectif


L'auteur a, depuis 1967, constitué et préservé précieusement : Près de 100 témoignages inédits. Ces " témoins ", pour la plupart disparus, ont très bien connu Edith PIAF, Ils ont été de sa famille, de ses collaborateurs ou tout simplement de ses amis. Ils vous feront découvrir, pour la toute première fois, la véritable personnalité de la plus grande dame de la chanson française, au travers de leurs souvenirs, de surprenantes anecdotes et de sentiments très personnels.

 

 

Ne soyez pas étonnés si l'un dit blanc et l'autre noir ! Vous comprendrez vite, qu'avec " PIAF ", rien n'était jamais suivi. Selon l'humeur du moment, selon la personne qu'elle avait en face d'elle, selon que cela l'arrangeait ou pas, vous aviez une Edith bien différente. Ne sommes-nous pas tous un peu comme cela ?

 

On ne peut imaginer la Grande PIAF menant une vie rangée et toujours d'humeur égale.

Ce ne serait plus PIAF ! Edith était un personnage à facettes, ce qui constituait, ses qualités, pour certains, et ses défauts, pour d'autres. Elle-même vous confiera quelques-unes de ses pensées. Près de 100 portraits inédits Ces " portraits ", intimes et publics, ont été pris parle photographe et fidèle ami d'Edith : Yvon Beaugier, qui en fit don au Musée Edith Piaf. Partons donc à la découverte " La Vraie Piaf "...

 

Fiche technique : La vraie Piaf - Témoignages et portraits inédits

DATE DE PARUTION : 02/05/13

 EDITEUR : Carpentier (Editions Didier)

 ISBN : 978-2-84167-828-0

 EAN : 9782841678280

 PRÉSENTATION : Relié NB. DE PAGES : 559 pages

POIDS : 1,248 Kg

DIMENSIONS : 17,0 cm × 24,5 cm × 3,6 cm

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés