Traduction

Commentaires

Contact

Votre rédactrice Bénédicte Mouchard est à votre écoute au 06.84.43.62.68, 
et pour toutes vos annonces pour  "Les Bons Plans" e.mail
eawy@hotmail.fr

 

Santé : La sclérose en plaques


Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques tous les 26 mai.

sclerose-en-plaques.jpg


La journée mondiale de la sclérose en plaques a été lancée en 2009. Cette journée est consacrée à une maladie très invalidante encore méconnue du grand public.


Plus de deux millions de personnes de par le monde sont atteintes par la sclérose en plaques. Elle touche plus de femmes que d'hommes avec une proportion de 1.7 femmes pour 1 homme et se déclenche généralement sur des sujets assez jeunes.


La SEP se caractérise par une réaction inflammatoire d'origine nerveuse et peut évoluer assez rapidement avec des manifestations neurologiques variées. Elle est considerée comme la première cause de handicap non traumatique chez l'adulte jeune.


La recherche scientifique n'est pas encore en mesure de préciser les véritables causes de la maladie et la médecine ne dispose encore à ce jour d'aucun traitement curatif.


Halte aux idées reçues sur la SEP


" La SEP est une maladie contagieuse "

Faux : La SEP n'est pas une maladie contagieuse et ne peut pas se transmettre d'un individu à l'autre. La SEP est une maladie auto-immune qui atteint les nerfs.


" Les personnes atteintes de SEP ne peuvent pas avoir d’enfants "

Faux : La maladie n’affecte pas les fonctions de reproduction. Les femmes peuvent mener des grossesses normales.


" Les personnes atteintes de SEP n’ont pas le droit de conduire "

Faux : La conduite d’un véhicule automobile reste autorisée tant que la personne atteinte de SEP reste physiquement apte.


" La SEP survient après 40 ans "

Faux : La SEP est le plus souvent diagnostiquée chez le jeune Adulte âgé de 20 à 40 ans et touche 2 femmes pour 1 homme. Cependant il est possible de développer cette maladie à tous les âges de la vie, que ce soit enfant ou au-delà de 40 ans. Un caractère plus péjoratif de l’évolution est corrélé à l’apparition tardive de la pathologie.



" La SEP est une maladie de peau ou un cancer "

Faux : La SEP est une maladie auto-immune et inflammatoire du système nerveux central. Les plaques font référence aux zones démyélinisées visibles à l’IRM.


" La SEP diminue l’espérance de vie "

Faux : L’espérance de vie est peu modifiée dans les pays occidentaux.



" La SEP évolue uniquement par poussées "

Faux : Une grande partie des patients (environ 85%) entrent dans la maladie avec des phases de poussées suivies de rémission. Cependant, il existe une forme de SEP qui évolue progressivement dès le début sans poussées.


" Un traitement de fond doit être pris à vie "

Pas forcément : Si le traitement est bien supporté et apporte un bénéfice visible à l’évolution de la maladie, il est préconisé de le continuer au long cours. A ce jour des patients sont sous un traitement immunomodulateur depuis plus de 15 ans. Cependant pour certaines raisons comme la grossesse, il est tout à fait envisageable de l’interrompre puis de le reprendre plus tard. Il est également possible de changer de traitement si ce dernier provoque des effets indésirables ou pour tout autre raison.


" Le Vaccin de l’hépatite B déclenche la sclérose en plaques "

Faux : Il existe actuellement un consensus scientifique établissant que la vaccination contre l’hépatite B n’est pas une cause de la SEP, comme l’ont notamment démontré des études épidémiologiques conduites à l’Inserm par le Pr Confavreux et le Pr Marc Tardieu.


" Avec une SEP, on finit forcément en fauteuil roulant "

Faux : C’est une idée qui est ancrée dans l’esprit de nombreuses personnes car auparavant il n’y avait pas de traitements modifiant la maladie. De plus, outre la contribution des nouveaux traitements à réduire l’évolution de la maladie, certaines formes évoluent lentement et les déplacements du patient n’exigent pas forcément une aide.



" Depuis que je suis atteint de la SEP, je n’ai plus le droit de faire du sport "

Faux : Au contraire, le maintien d’une activité physique est préconisé pour l’entretien musculaire et articulaire mais également favorise un meilleur moral notamment par la satisfaction engendrée par cette pratique. Par contre il est déconseillé de pratiquer des activités trop intenses en termes d’effort physique ou dans des environnements trop chauds. Il faut pratiquer le sport en intercalant des périodes de repos pour éviter des fatigues excessives.


" Un régime alimentaire spécifique permet d’arrêter l’évolution de la SEP "

Faux : Malheureusement aucun régime spécifique ne permet de diminuer les poussées ou d’empêcher l’évolution de la maladie. Par contre, avec une alimentation saine et équilibrée, vous éviterez les carences et vous serez au mieux. De plus un excès alimentaire favorise une prise de poids qui s’avère être une gêne supplémentaire pour l’aisance du déplacement. La consommation d’alcool n’est pas interdite mais si vous souffrez de troubles de coordination ou de vertiges, la consommation d’alcool peut amplifier ces symptômes.


Informations sur http://www.sep-info.fr/

 

Broch-SEP_hygiene_de_vie_tcm293-17575.JPG

Téléchargement de la brochure SEP et hygiene de vie : http://www.sep-info.fr/fr_FR/Images/Livret%20Hygiene%20et%20sclerose_bdef_tcm293-17576.pdf

Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés