Traduction

Commentaires

Contact

Votre rédactrice Bénédicte Mouchard est à votre écoute au 06.84.43.62.68, 
et pour toutes vos annonces pour  "Les Bons Plans" e.mail
eawy@hotmail.fr

Sport

Le programme du Mondial 2007 de Rugby

La Coupe du monde s'ouvrira le 7 septembre prochain au Stade de France par un exaltant France-Argentine. La finale aura lieu le 20 octobre, toujours à Saint-Denis.

POULE A
Angleterre
Afrique du Sud
Samoa
Etats-Unis
Tonga

POULE B
Australie
Pays de Galles
Fidji
Canada
Japon

POULE C
Nouvelle Zélande
Ecosse
Italie
Roumanie
Portugal

POULE D
France
Irlande
Argentine
Géorgie
Namibie



Répartition des points par match
:
- Victoire : 4 points
- Match nul : 2 points
- 4 essais ou plus marqués : bonus de 1 point
- Défaite par 7 points ou moins : 1 point

Les deux premiers de chaque poule sont qualifiés pour les quarts de finale.

En cas d'égalité de points, les équipes seront départagées par :
1/ Le vainqueur du match qui a opposé les deux équipes à égalité
2/ L'équipe ayant la meilleure différence de points terrains, marqués et concédés lors de tous les matchs disputés au sein de la poule
3/ L'équipe ayant la meilleure différence entre les essais marqués et concédés lors de tous les matchs de poule
4/ L'équipe ayant marqué le plus grand nombre de points terrain lors de tous les matchs de poule
5/ L'équipe ayant marqué le plus grand nombre d'essais lors de tous les matchs de poule
6/ Si après tous ces critères l'égalité subsiste, le vainqueur sera l’équipe classée en meilleure position au classement mondial de l'IRB à la date du 7 septembre 2007


CALENDRIER DE LA PHASE DE POULES


7 septembre 2007
21h00 : France - Argentine, à Saint-Denis

8 septembre 2007
13h45 : Nouvelle-Zélande - Italie, à Marseille
15h45 : Australie - Japon, à Lyon
18h00 : Angleterre - Etats-Unis, à Lens

9 septembre 2007
14h00 : Pays de Galles - Canada, à Nantes
16h00 : Afrique du Sud - Samoa, à Paris
18h00 : Ecosse - Portugal, à Saint-Etienne
20h00 : Irlande - Namibie, à Bordeaux

11 septembre 2007
20h00 : Argentine - Géorgie, à Lyon

12 septembre 2007
14h00 : Etats-Unis - Tonga, à Montpellier
18h00 : Japon - Fidji, à Toulouse
20h00 : Italie - Roumanie, à Marseille

14 septembre 2007
21h00 : Angleterre - Afrique du Sud, à Saint-Denis

15 septembre 2007
13h00 : Nouvelle-Zélande - Portugal, à Lyon
15h00 : Pays de Galles - Australie, à Cardiff
21h00 : Irlande - Géorgie, à Bordeaux

16 septembre 2007
14h00 : Fidji - Canada, à Cardiff
16h00 : Samoa - Tonga, à Montpellier
21h00 : France - Namibie, à Toulouse

18 septembre 2007
21h00 : Ecosse - Roumanie, à Edimbourg

19 septembre 2007
20h00 : Italie - Portugal, à Paris

20 septembre 2007
21h00 : Pays de Galles - Japon, à Cardiff

21 septembre 2007
21h00 : France - Irlande, à Saint-Denis

22 septembre 2007
14h00 : Afrique du Sud - Tonga, à Lens
16h00 : Angleterre - Samoa, à Nantes
21h00 : Argentine - Namibie, à Marseille

23 septembre 2007
14h30 : Australie - Fidji, à Montpellier.
17h00 : Ecosse - Nouvelle-Zélande, à Edimbourg

25 septembre 2007
18h00 : Canada - Japon, à Bordeaux
20h00 : Roumanie - Portugal, à Toulouse

26 septembre 2007
18h00 : Géorgie - Namibie, à Lens.
20h00 : Samoa - Etats-Unis, à Saint-Etienne

28 septembre 2007
21h00 : Angleterre - Tonga, à Paris

29 septembre 2007
13h00 : Nouvelle-Zélande - Roumanie, à Toulouse
15h00 : Australie - Canada, à Bordeaux
17h00 : Pays de Galles - Fidji, à Nantes
21h00 : Ecosse - Italie, à Saint-Etienne

30 septembre 2007
15h00 : France - Géorgie, à Marseille
17h00 : Irlande - Argentine, à Paris
20h00 : Afrique du Sud - Etats-Unis, à Montpellier


PHASE FINALE


QUARTS DE FINALE
6 octobre 2007
15h00 : 1er poule B - 2e poule A, à Marseille
21h00 : 1er poule C - 2e poule D, à Cardiff

7 octobre 2007
15h00 : 1er poule A - 2e poule B, à Marseille
21h00 : 1 poule D - 2e poule C, à Saint-Denis

DEMI-FINALES
13 octobre 2007
21h00 : Qualifié 1 - Qualifié 2, à Saint-Denis

14 octobre
21h00 : Qualifié 3 - Qualifié 4, à Saint-Denis

19 octobre 2007
21h00 : match pour la 3e place, à Paris

20 octobre 2007
21h00 : finale, à Saint-Denis

 

Comme vous pouvez le constater, de jolis matchs et de belles mélée en perspective. Pour plus de renseignements :

 

www.lesiterugby.com

Le puma mangera-t-il le coq ?

 

Hier matin,  Bernard Laporte et Jo Maso ont dévoilé la composition de l'équipe de France qui affrontera l'Argentine vend redi prochain, au Stade de France, en match d'ouverture de la Coupe du monde de la Coupe du monde.

Le XV de France: Heymans - Rougerie, Traille, Jauzion, Dominici - (o) Skrela, (m) Mignoni - Martin, Harinordoquy, Betsen - Thion, Pelous - De Villiers, Ibanez (Cap.), Milloud.

Remplaçants: Szarzewski, Poux, Chabal, Bonnaire, Dusautoir, Elissalde, Michalak.

Ne sont pas dans les 22: Clerc, Marty, Beauxis, Nyanga, Nallet, Bruno, Mas, Poitrenaud.

Sport ; coupe du monde de rugby

 

Fidèle dans mes affections 

J’ai été déçue que Christian Califano ne fasse pas partie de la sélection de Bernard Laporte pour la coupe du monde de rugby. Ouais, c'est un de mes chouchoux, et alors ! Dommage qu'il se soit pas selectionné, quand on sait qu’il a joué à Auckland chez les Black. Cependant, Cali fait des articles sur un site de midi Pyrénées, et c’est très chouette de profiter de son expérience du monde de l’ovalie :  http://www.midipyrenees.fr.

Ci-dessous, quelques uns de ses écrits.

 

« Le XV idéal de Christian Califano !

En chacun de nous, un sélectionneur sommeille… Voici le XV « idéal » que Christian Califano alignerait d'entrée pour le match d’ouverture de la Coupe du Monde de Rugby : France – Argentine le 07 septembre prochain.


Piliers
1 – Olivier Milloud
3 – Jean Baptiste Poux

Talonneur
2 – Raphaël Ibanez

Deuxième ligne :
4 – Fabien Pelous
5 – Jérome Thion

Troisième ligne :
6 – Serge Betsen
7 - Thierry Dusautoir
8 - Julien Bonnaire

Demi de mêlée :
9 - Pierre Mignoni

Demi d'ouverture :
10 – David Skréla

Centres :
12 – Yannick Jauzion
13 – Damien Traille

Ailiers :
11 - Christophe Dominici
14 - Cédric Heymans

Arrière :
15 – Clément Poitrenaud

Remplaçants :
16 – Dimitri Szarzewski
17 – Nicolas Mas
18 – Sébastien Chabal
19 – Rémy Martin
20 – David Marty
21 - Jean Baptiste Elissalde
22 – Frederic Michalak »

 

« Un véritable déluge s’est abattu sur l’Angleterre. Maisons inondées, route coupées, plus d’électricité ni d’eau courante. C’est surtout au centre du pays, chez moi à Gloucester, que la situation est la plus grave...

Plus de 150.000 foyers restent privés d'eau potable dans cette zone à la suite de l'inondation. L'armée a commencé à alimenter la population en eau potable avec des camions. De nombreuses routes et liaisons ferroviaires sont coupées dans l'ouest.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown est venu sur place afin de survoler en hélicoptère les zones sinistrées et il s'est arrêté à Gloucester. Impossible de s’entraîner bien entendu. La galère…

A propos de rugby j’ai regardé le dernier match des Tri Nations et j’en tire la conclusion que cette édition a foutu une belle pagaille. Je m’explique. Alors que l’on croyait les Blacks hyper favoris pour cette Coupe du Monde, on est bien obligés d’admettre que les Australiens et les Boks sont compétitifs eux aussi.
Conclusion : les trois de l’hémisphère Sud vont venir en France avec la volonté de « bouffer » tout le monde; ça promet d’être chaud.

Les défenses, vous l’avez constaté comme moi, ont pris encore une fois l’avantage sur les attaques. Seulement 19 essais marqués en 6 rencontres. Fini les scores fleuves d’il y a 3 ou 4 ans.
Quand la Coupe du Monde approche toutes les équipes ferment, c’est la loi. C’est pas de très bonne augure pour le Mondial. Qui osera prendre des risques ? Australiens et Sud Af ? Sûrement pas. Les Blacks ? Je ne crois pas car ce qu’ils veulent avant tout c’est ramener le Trophée William Web Ellis chez eux. Les Français peut être ! Pourquoi pas ? Mais bon, c’est pas gagné non plus...

Sur la Planète Ovale, chaque Coupe du Monde marque un tournant. En 95 c’était la fin de l’amateurisme, en 99 on a vécu la restructuration des clubs, en 2003 la préparation physique était décrétée priorité absolue. Et pour 2007? J’espère que ce sera le Mondial du jeu et du spectacle; une sorte de retour aux sources du rugby. On peut toujours rêver.


Les Bleus !

Les Stages en altitude, j’adore ça, surtout les opérations commandos comme celle de Mont Louis que les tricolores ont vécu la semaine dernière prés de Font Romeu.

J’ai encore en mémoire notre préparation en 99 dans l’Aveyron.On devait effectuer un rappel de 300 m au dessus du vide. Une angoisse terrible s’était emparée de Richard Dourthe.Je n’avais jamais vu une telle peur sur le visage de quelqu’un. Après une longue attente il avait quand même réussi à surmonter son appréhension. Croyez-moi pour souder un groupe il n’y a rien de tel. Personne ne triche dans ces moments là.


A ce propos je peux vous avouer que le plus casse cou, à mon avis, n’est autre que Frederic Michalak. Je vais vous faire d’autres confidences

  • Le plus « déconneur » : encore Fredo.
  • Le plus « chambreur » : Jean Baptiste Elissalde
  • Le plus « sérieux » : le grand Pelous
  • Le plus « cool » : Sébastien Bruno.
  • Le plus « pantouflard » : Chabal.
  • Le plus impressionnant physiquement : encore Chabal
  • Le plus « bavard » : c’est moi !!! Mais je suis pas là pour les saouler malheureusement.
  • Raphaël et Fabien : les patrons !


L’équipe de France a une chance énorme d’avoir dans son groupe deux types tels que Ibanez et Pelous.Le premier a été nommé capitaine à la place du second et c’est normal car c’est Raphaël qui a porté les galons pendant le Tournoi et la Tournée.

Les deux sont complémentaires et parfaits pour conduire un groupe sur les chemins difficiles de la victoire.De plus ils sont amis dans la vie et ça, c’est très important. Ils ont porté le même maillot celui de l’Union Sportive Dacquoise et ils ont, me semble t’il des valeurs communes.
Ce sont des hommes droits, loyaux et très respectueux. Sincèrement c’est un atout extraordinaire pour notre équipe nationale.

Je souhaite bonne chance à Sylvain Marconnet qui je le sais fait des efforts monstrueux pour recouvrer le top de la forme. Comme je connais le bonhomme je pense qu’il va réussir son pari. Allez Sylvain, courage !

Je voudrai finir ce billet en parlant des « gros ».Je suis très impressionné par Olivier Milloud et Jean Baptiste Poux qui ont des tests physiques hors du commun pour des pilars. Je me demande même si une concurrence sévère ne va pas s’installer en première ligne pour ce Mondial. A surveiller de prés. »

Si vous rencontrez Bernard Laporte, dites lui qu'il fait une très grosse boulette de la part de Ben, rédactrice d'Eawy News.

Saison 2007-2008

 

 

Avis : L'AJC recherche des Accompagnateurs / Dirigeants pour les Débutants, Poussins, 15 ans, et Seniors

 

 

 

SENIORS

Entraînements

Mardi et jeudi 19H00 (En salle pendant l'hiver)

Inscription - LicencesSéniors, 18 ans (né en 89/90/91) 65 € (Carte d'adhérent 2€ compris) Pour obtenir sa licence, se présenter auprès du secrétariat avec : • votre règlement à l'ordre de l'AJC football
• une photocopie de la carte d'identité (Recto+Verso),
• Une autorisation Parentale pour les mineurs.
• Le coupon de l'assurance ( + le chèque le cas échéant à l'ordre de Cabinet Pezant)
• Prévoir une photo à coller sur votre licence.

 

Après signature des papiers nécessaires, (prévoir 15 jours d'attente administrative avant de commencer le championnat), votre licence vous sera remise afin de faire remplir le certificat médical. Ensuite remettre la licence à votre dirigeant.

 

Pour votre certificat médical, le docteur DESPEAUX, vous fera une consultation Gratuite à son cabinet (sur Rendez-vous au 02 35 33 30 47)

 

 

Président :

 

 

Francis PIGNE

 

 

06.88.33.49.16

 

 

Secrétaire :

 

 

Mathieu KIERS

 

 

06.86.93.80.56/02.35.03.38.35

 

 

ajc.football@wanadoo.fr

 

 

E foot2.gif ntraîneur :

 

 

Frédéric PERRIER

 

 

06.16.23.68.01

 

 

Equipe B :

 

 

 

 

 

Equipe Matin :

 

 

Julien KREMPP

 

 

06.60.87.56.34

 

 

Didier LEDRAIT

 

 

02.35.33.69.37

 

 

Manu PIGNE

 

 

06.98.90.39.37

 

 

Pierre LENOIR

 

 

02.35.33.35.41

 

 

 

 

JEUNES

Entraînements

 

 

Tous les mercredis (sauf vacances) Reprise le mercredi 5 septembre

 

• 13 et 15 Ans

 

 

16h00 - 18h00

 

 

• Poussins

 

 

14h15 - 15h30

 

 

• Benjamins

 

 

14h60 - 16h30

 

 

• Débutants

 

 

14h00 - 15h00

 

 

 

Inscription - Licences

 

• Débutant (né en 00/01/02)

 

 

35 € (Carte d'adhérent 1€ compris)

 

 

• Poussins (né en 98/99)

 

 

35 € (Carte d'adhérent 1€ compris)

 

 

• Benjamin (né en 96/97)

 

 

35 € (Carte d'adhérent 1€ compris)

 

 

• 13 ans(né en 94/95)

 

40 € (Carte d'adhérent 1€ compris)

 

 

• 15 ans(né en 92/93)

 

 

40 € (Carte d'adhérent 1€ compris)

 

 

Le prix de la licence comprend l'assurance et la carte de membres à l'AJC (2€ / 1€ jeunes)

 

 

 

Pour obtenir sa licence, se présenter auprès du secrétariat ou dirigeant avec :

 

• votre règlement à l'ordre de l'AJC football
• une photocopie de la carte d'identité (Recto+Verso),
• Une autorisation Parentale pour les mineurs.
• Le coupon de l'assurance ( + le chèque le cas échéant à l'ordre de Cabinet Pezant)
• Prévoir une photo à coller sur votre licence.
Après signature des papiers nécessaires, (prévoir 15 jours d'attente administrative avant de commencer le championnat), votre licence vous sera remise afin de faire remplir le certificat médical. Ensuite remettre la licence à votre dirigeant.

Pour votre certificat médical, le docteur DESPEAUX, vous fera une consultation Gratuite à son cabinet (sur Rendez-vous au 02 35 33 30 47)

 

Numéros utiles

 

Débutants :

 

 

Poussins :

 

 

Dominique HAUTECOEUR 02.35.33.34.30

 

 

Daniel FAUVEL 02.35.33.34.51

 

 

13 ans :

 

 

Eric MARET 02.35.33.45.19

 

 

Franck ERNST 02.35.33.50.18

 

 

Benjamins :

 

 

15 ans :

 

 

Michel FOLIO 02 76 01 12 10

 

 

Marc BEAU 02.35.33.29.31




José DIAS FERREIRA 02.35.33.29.85

 

 

 

 

RECOMMANDATIONS IMPORTANTES

 

Tous les joueurs et les parents doivent se sentir concernés par les progrès du club et la qualité de l'école de football. Les bons résultats des équipes Jeunes et moins Jeunes ne sont pas dût au hasard, il est le fruit d'un travail régulier et assidu. C'est pourquoi il est nécessaire :

 

1)    De s'informer sur les prochains matchs auprès des dirigeants (le planning général est affiché dans les vestiaires et le journal «le Réveil» précise chaque semaine le programme du week-end).

 

2)     De répondre présent pour toute convocation à un match.

 

3)     D'être présent aux entraînements, même si le temps n'est pas idéal.

 

4)     De téléphoner au responsable an cas d'indisponibilité (maladie…).

 

5)     Pour les parents d'accompagner l'équipe de leur enfant lors des matchs à    l'extérieur.

 

6)     Il est recommandé également aux parents de venir porter et de reprendre leurs enfants aux vestiaires à chaque entraînement et à chaque match. ( En s'assurant que les matchs et les entraînements ne sont pas annulés). 

La route d'accès au stade est dangereuse, surtout pour les très jeunes enfants. Il en est donc du devoir et de la responsabilité des parents d'assurer le transport des enfants jusqu'aux vestiaires.
En cas de match ou d'entraînement annulé l'AJC n'est pas responsable de la surveillance des enfants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cyclisme féminin

 

Détail de l'étape entre Neufchâtel et Gournay

 

Cette année, 14 équipes participent aux routes de France féminines :

1 - CHIRIO FORNO D'ASOLO
2 - BIKAIA PANDA SOFTWARE
3 - FENIX - HPB
4 - MENIKINI - SELLE ITALIA - GYSKO
5 - SAFI PASTA ZARA MANHATTAN
6 - TEAM GETRÄNKE HOFFMANN
7 - LOTTO BELISOL LADIESTEAM
8 - VIENNE FUTUROCOPE
9 - GIANT PRO CYCLING
10- EQUIPE DE FRANCE
11- EQUIPE NATIONALE DES ETATS UNIS
12- EQUIPE NATIONALE D'AUSTRALIE
13- EQUIPE NATIONALE D'UKRAINE
14- EQUIPE NATIONALE NOUVELLE ZELANDE

Route de France Féminine Internationale

 

 

Lundi 13 Août 2007 - 2ème étape

NEUFCHÂTEL EN BRAY (76) - GOURNAY EN BRAY (76) : 103,4 km

Rassemblement : à partir de 11 h 15, à NEUFCHÂTEL Place Notre Dame

Départ en groupe : Place Notre Dame Grande rue St Jacques, rue du Val Boury, route d'Aumale, rue Napoléon Roinard, boulevard de l'Alouette boulevard du Maréchal Joffre, rue Drincourt, rue de Flandre, rue Saint Vincent D.1 13:20 Départ lancé: sur la D.1 à hauteur du panneau sortie Neufchâtel en Bray, soit à 3,9 km du lieu de rassemblement

 

D.1, 0 km, 13:30

MESNIERES D.1, 4 km 99,4 13:36

BURES EN BRAY D.1/D.12 D.1, 7,6km  13:41

Côte de Bures - TMG D.12, 10,9 km  13:46

POMMEREVAL D.12/D.915/D.12, 15,2 km 13:52

LES VENTES ST REMY D.12, 18,9 km  13:58

SAINT SÄENS D.12,  23km 14:04

St Martinet D.12, 24,7km, 14:07

Le Vaudichon D.12, 25,8 km 14:08

La Fonte D.12, 26,8 km,  14:10

ROSAY D.12/D.154 D.154, 27,3km 14:10

BELLENCOMBRE D.154/D.151 D.151, 29 km 14:13

Les Innocents D.151, 31,9 km  14:17

Carrefour D.151/N.29 D.151, 35,1 km 14:22

Carrefour D.151/D.225/D.151 D.151, 37,3 km, 14:25

BOSC LE HARD D.151/D.57, 14:28

Touffreville D.57, 42,8 km, 14:34

ESTEVILLE D.57, 43,8 km,  14:35

CRITOT D.57, 45,9km 14:38

ROCQUEMONT D.57, 48,5km, 14:42

Carrefour D.57/D.928,  49,7 km 14:44

BUCHY D.57/D.919/D.41, 54,4 km 14:51

Carrefour D.41/D.93, 56,6 km 14:54

Carrefour D.41/D.46 59,5km  14:59

BOIS GUILBERT D.41, 61,6 km 15:02

Carrefour D.41/D.38  63,4 km 15:05

Carrefour D.41/D.13, 67km 15:10

SIGY EN BRAY D.41, 67,9km 15:11

ARGUEIL D.13/D.41/D.921,  71km 15:16

Carrefour D.921/D.145  72,1 km, 15:18

Carrefour D.145/D.241  75,8 km 15:23

Merval D.145, 77,8 km 15:26

Bellozanne D.145/D.84, 79,6 km  15:29

BREMONTIER MERVAL D.84 , 80,1 km 15:30

BEAUVOIR EN LYONS D.84/D.1, 83,6 km 15:35

Le Camp Ciallot D.1, 86,8 km 15:40

Carrefour D.1/N.31/D1, 89,5 km 15:44

BOSC HYONS D.1, 91 km 15:46

Carrefour D.1/D.916, 92,9 km  15:49

Carrefour D.916/D.62,  94,2 km  15:51

MONT ROTY D.62/D.1, 95,1km 15:52

Carrefour D.1/D.916, 96,1 km, 15:54

GOURNAY EN BRAY rue des Anciens Combattants 101,4 km 16:02

rue Legrand Baudu D.916 102,6km 16:03

Place de la Libération 102,7km  16:04

Rue Charles de Gaulle/rue Notre Dame 103 km 16:04

Place d'Armes 103,1 km 16:04

GOURNAY EN BRAY : ARRIVEE FINALE - avenue du Général Leclerc 103,4 km 16:05

 N'oubliez pas d'encourager les sportives sur leur passage.

 

 

 

Course cycliste

Route de France féminine

Cette grande course féminine est partie aujourd’hui de Fécamp, pour le prologue. Les coureurs resteront 2 jours en Seine Maritime. L’étape de demain sera entre Fécamp et Neufchâtel-en-Bray et lundi entre Neufchâtel et –Gournay-en-Bray. Pour cette grande course française qui remplace le tour de France féminin, 14 équipes sont retenues.

 

Le parcours des routes de France féminine :

 Prologue à Fécamp le 11 Août
1er Etape : Fécamp - Neufchâtel en Bray le 12 Août
2e Etape : Neufchâtel en Bray - Gournay en Bray le 13 Août
3e Etape : Beauvais - Argenteuil le 14 août
4e Etape : 1er demie-etape Saintry sur seine - Amily le 15 août
4e Etape : 2e demie-etape Amilly-Amilly CLM individuel le 15 août
5e Etape : Sainte Menehould - Vittel le 16 août
6e Etape : Vittel - La Bresse le 17 août
7e Etape : La Bresse - Vittel le 18 Août

 

 

Etape détaillée, de demain, le dimanche 12 août entre Fécamp et Neufchâtel-en Bray. En surligné jaune, vous avez les différents lieux de passages, ainsi que les horaires approximatifs.

Route de France Féminine Internationale

Dimanche 12 Août 2007 - 1ère étape

FECAMP (76) - NEUFCHÂTEL EN BRAY (76) : 129,2 kms Rassemblement : à partir de 11 h 15, à FECAMP - Quai de la Vicomté

Départ lancé: sur la D.28 à hauteur du panneau de sortie ville de Fécamp soit à 5,3 km du lieu de rassemblement.

 

D.28  13:30

GANZEVILLE, D.28,  km 1,2   13:31

BEC DE MORTAGNE D.28,  6,1km, 13:39

DAUBEUF SERVILLE D.28,  8,7km  13:40

Côte de Bénarville D.28, 11,9km 13:42

Carrefour D.28/D.11,  12km  13:42

BENARVILLE D.11, 12,3 km  13:43

TOCQUEVILLE LES MURS D.11, 13,3 km 13:44

Carrefour D.11/D.28, 14,7km 13:46

HATTENVILLE D.28, 16,7km 13:49

Les Chouquets D.28, 17,5km 13:51

YEBLERON D.28/D.149, 19 km  13:53

FAUVILLE EN CAUX D.149/D.50,  23 km  13:59

Carrefour D.50/D.926/D.109/D.50, 26km  14:03

OURVILLE EN CAUX D.50,  32km 14:12

Carrefour D.50/D.131,  36,6 km 14:19

Carrefour D.131/D.268, 37km 14:20

CANY BARVILLE D.268/D.925, 39,1 km 14:22

Carrefour D.925/D.70,  42 km 14:27

SASSEVILLE D.70,  43,6km  14:29

OCQUEVILLE D.70, 44,5km  14:30

Passage à niveau n°24 D.70, 45,6km 14:32

CRASVILLE LA MALLET D.70 /D.53 D.53, km 46,4  14:33

NEVILLE D.53, 48,2km  14:36

SAINT VALERY EN CAUX D.53/D.925 D.925,  51,7km 81 14:41

Côte de St Valéry - TMG D.925, 56,5km 14:48

Carrefour D.925/D.4 D.4, 56,7km  14:49

MANNEVILLE ES PLAINS D.4,  14:50

ANGIENS D.4, 63,2 km 14:58

Carrefour D.4/D.142 ,64,1 km  15:00

SAINT PIERRE LE VIGIER D.142, 66,3 km  15:03

FONTAINE LE DUN D.142/D.70, 67 km  15:04

GRUCHET ST SIMEON D.70, 71,9 km 15:11

LUNERAY D.70/D.101/D.4, 73,2 km 15:13

BRACHY D.4/D.152,76,7 km  15:19

Côte de Brachy - TMG D.152,78,3 km 15:21

BACQUEVILLE EN CAUX D.152/D.149 D.149, 81,6 km  15:26

Carrefour D.149/D.927 D.149, 86, 3 km  15:33

SAINT CRESPIN D.149, 91,3km   15:40

LONGUEVILLE D.149, 91,7 km  15:41

Passage à niveau n°14 D.149, 92 km, 15:42

Côte de Ste Foy - TMG D.149, 94 km ,15:45

SAINTE FOY D.149, 94,4 km  15:45

TORCY LE GRAND D.149/D.154, 98  km  15:51

SAINT HELLIER D.154, 106,5 km  16:03

BELLENCOMBE D.154/D.99, 109,9 km  16:08

Côte de Bellencombe - TMG D.99, 112 km 16:12

POMMEREVAL D.99/D.915, 117km 16:20

Carrefour D.915/D.48 120, 6 km 16:24

BULLY D.48 122,6 km 16:27

QUIEVRECOURT D.48, 127,3 km 16:34

NEUFCHÂTEL EN BRAY D.48/D.928 D.928, 128,2km  16:36 NEUFCHÂTEL EN BRAY - ARRIVEE FINALE - Place Notre Dame 129,2 km  16:37

 

 

 

 

La Crique  : Les pongistes

 

Ping Pong ou tennis de table

 

Peu importe l’appellation, ce sport est idéal pour se détendre et se défouler. Le club pongiste de La Crique est très dynamique, et ses résultats sont bien connus sur la région Normandie.

Cette année, le club maintient ses activités durant l’été. Les joueurs peuvent se retrouver tous les jeudis de 20 h 30 à 22 h 30 dans la salle Paul Pessy, face à la Mairie. L ’ambiance est toujours sympathique et décontractée. Il est possible de participer à quelques séances sans engagement. Renseignements auprès de Jean Chomant, secrétaire du club au 02.35.93.97.97.

Sport : Le Tour de France

Le scandale des tricheurs

Le tour de France vient de se terminer, enfin ! Le maillon jaune est-il blanc comme neige ? C’est une expression bien sûr, les coureurs ne se dopent plus à la cocaïne depuis longtemps. Nous sommes beaucoup à nous poser tout un tas de questions sur le dopage, et le parti pris de certains médias, les sponsors, et tout un contexte fait que l’on peut être dubitatif et se demander ce que va devenir le sport cycliste en France et dans le monde. 

 

Il existe sur un internet un site très instructif, permettant d’approfondir le sujet : http://cyclisme.dopage.free.fr. Les articles ci-dessous sont tirés de ce site.

 

"Le dopage est une pratique culturelle dans le cyclisme"

Patrick LAURE, universitaire, spécialiste des drogues de la performance

L'évolution de ce sport est intimement liée à celle de la pharmacopée

"De quand date l'apparition du dopage dans le cyclisme ?


- Peu de temps après la création du premier club de vélo en France, à Rouen en 1868, des écrits font référence à des substances censées améliorer la performance. Dés 1880, il existait des mélanges de stupéfiants, constitués à partir de morphine ou de cocaïne. Aux alentours de 1892, on commercialisait même des potions à base d'alcool destinées aux cyclistes, comme l'Elixir de vitesse ou encore le Vélo Guignolet. Le champagne était également très prisé des coureurs à cette époque. Le premier cas de décès, dû au dopage, remonte à 1896 avec la mort du Gallois Arthur Linton quinze jours après sa participation à Bordeaux-Paris. La thèse officielle évoqua une fièvre typhoïde. Il semble, en fait, que le coureur ait été victime d'un mélange à base de morphine qui lui aurait été administré par son soigneur.

- Est-ce parce que le cyclisme a toujours été un "sport de souffrance" que cette recherche de produits miracles s'est instaurée dès les premières heures ?

- Sans doute. Cela dit, il était difficile de jeter la pierre aux sportifs de cette époque-là. On se "dopait" en effet fréquemment dans le monde du travail. Les conducteurs de bateaux à vapeur prenaient du maté, par exemple, pour tenir le coup. Il était également courant de consommer des substances comme le ginseng ou l'éphédra dans des professions soumises à un effort physique. Les cyclistes étaient considérés comme des travailleurs comme les autres. Personne ne parlait de tricherie à leur égard.

- La gamme des produits utilisés par le cycliste tout au long de l'histoire semble assez invraisemblable...

- Effectivement. Dès le début du XX e siècle, par exemple, les cyclistes utilisaient de la strychnine comme des stimulant. Au départ, la strychnine est pourtant un poison assez redoutable. De la même façon, on absorba des mélanges à base d'arsenic pour lutter contre la douleur. Cet usage dura même pendant de nombreuses années.
En 1957, un jeune cycliste amateur trouva d'ailleurs la mort après avoir avalé une potion mal dosée en arsenic. Quant à la cocaïne, notamment évoquée par Albert Londres dans le tour de France 1924, elle aussi fut présentée dans le peloton jusque dans les années 50. On la trouvait sous forme de pommade. Les coureurs en enduisaient leurs cuissards, ce qui leur donnait une impression d'euphorie alors qu'ils étaient en plein effort. C'est dans ces années-là que sont arrivées les amphétamines. Une affaire éclata dans le Tour de France 1955 après le malaise survenu au coureur français Jean Malléjac sur le mont Ventoux en raison d'un abus d'amphétamines. Son soigneur, qui était aussi celui de Charly Gaul, fut expulsé du Tour. Ce fut le premier cas d'expulsion pour cause de dopage. Les "amphés" étaient alors monnaie courante. On se les injectait avec des seringues spéciales que l'on pouvait désinfecter, le soir à l'hôtel, en les branchant dans une prise électrique.

- Le peloton s'est-il tout de suite "intéressé" aux progrès réalisés par la science ?


- Oui. Et pas toujours avec succès. Ce fut par exemple le cas lorsque la médecine trouva une application à la digitale grâce à son extrait (la digitaline) que l'on commença à administrer aux cardiaques afin de réduire la cadence de leur coeur. Les cyclistes se sont dit la choses suivante : "Les grands champions ont tous un coeur qui bat lentement ; il nous faut donc de la digitaline !" Ce raisonnement, bien sûr, était absurde.

- Les anabolisants ont-ils également été récupérés par le monde du cyclisme dès leur apparition au début des années 60 ?

- Non, car ces produits étaient censés augmenter la force physique. Ils étaient donc davantage destinés à des sports comme l'haltérophilie. Le vélo s'y est mis, néanmoins, mais plus tard. Il faut dire aussi que la gamme des produits "traditionnels" était encore très importante dans les années 60. Il n'y avait pas vraiment besoin de chercher ailleurs.

- Au regard de l'histoire du cyclisme, peut-on considérer l'usage de produits dopants comme une "tradition" ?

- J'en parlerais plutôt comme d'une culture. Un événement illustre bien cela. En juin 1966, les coureurs du Tour de France ont fait grève afin de protester contre la loi antidopage votée quelques mois plus tôt par le parlement. Ils estimaient qu'il s'agissait d'une atteinte au droit du sportif de disposer de lui-même. La grève n'a duré que quelques minutes :
les coureurs sont descendus de machine et ont marché le vélo à la main, tout en étant soutenus par la foule.
Autre exemple de la dimension "culturelle" du dopage : le vocabulaire utilisé. Jusque dans les années 70, certains soigneurs possédaient ainsi une mallette qu'ils appelaient "la petite famille des amphétamines". On y trouvait "la mémé" (le Meratran), "le pépé" (le tonedron), "la petite lili" (le Lidepran) et "le cousin Riri" ( la Ritaline ).

- Le monde du cyclisme s'est-il toujours caché la face à l'égard du dopage ?

- Non. Lors du Tour 1962, douze coureurs ont dû abandonner en prétextant qu'ils avaient été intoxiqués par des soles avariées. Ils l'avaient été, en vérité, par un mélange de morphine mal dosé. Le Dr Pierre Dumas, qui était le médecin du Tour de France, et le docteur Robert Boncourt, qui était celui du Tour de l'avenir, avaient réagi en publiant des encarts dans la presse afin de mettre en garde contre les dangers du dopage. Le lendemain, les coureurs ont menacé de faire grève. Il n'empêche que ces deux médecins furent à l'origine des premières mesures de lutte contre le dopage. A leur initiative, un colloque européen fut organisé à Uriage-les-bains l'année suivante. Et ce colloque est née la loi contre le dopage de 1965. S'il existe une culture du dopage dans le cyclisme, il y existe également une culture de l'antidopage. Il ne faut pas l'oublier."

Propos recueillis par Frédéric Potet

Patrick Laure a publié "le Dopage", presses universitaires de France, 1995.

 

Faut-il interdire le dopage ? article tiré du site Cyclisme et Dopage

Les principales raisons :

- Pour préserver l'éthique du sport

Les règlements sportifs interdisent le dopage. Toute entorse à cette règle, qu'elle soit volontaire ou non, constitue un non-respect du principe d'égalité des chances et, par conséquent, de l'éthique sportive.

Doper c'est tricher. Tricher avec soi-même et avec ses adversaires. Doper c'est voler. Voler les victoires, la gloire et l'argent de ses adversaires, voler le rêve de ses admirateurs.

- Pour protéger la santé du sportif

Les conséquences du dopage sur la santé peuvent être dramatiques : surdoses, thromboses, problèmes cardiaques, toxico-dépendance, dépressions ; hépatite et SIDA (par transmission de seringue), etc.
A titre d'exemple, on peut citer le rapport du docteur en pharmacie chargé d'expertiser les produits saisis dans la chambre du médecin de Festina le 15/8/1998 : "L'embout des (...) seringues est (...) à l'air libre, ce qui est contraire à toute pratique médicale car le contenu des seringues était destiné à être injecté aux cyclistes".

 

- Pour conserver la valeur exemplaire du sport

- Parce que sport n'est pas spectacle

- Pour respecter la déontologie médicale

"Notre métier consiste à empêcher les gens de se détruire. Or, nous savons pertinemment que tous les sportifs prenant des produits dopants risquent tôt ou tard d'en mourir. De l'embolie pulmonaire à l'arrêt cardiaque, en passant par le cancer du foie ou la dégénérescence cérébrale, c'est une réalité. Et l'EPO a déjà tué. Nous gesticulons en permanence pour sonner l'alarme, mais les décès se multiplieront."  Delon les propos d’Alain Duvallet - Maître de conférences universitaire, médecin du sport et praticien à l'hôpital Tarnier à Paris

- Parce que tous les coureurs ne sont pas égaux face au dopage

Un lieu commun voudrait que "si tous sont dopés, alors l'équité est respectée". Pourtant il n'en est rien. Tout d'abord, tous les coureurs n'abordent pas le dopage de la même façon : certains ont des réticences morales, des craintes vis à vis de leur santé ou du risque de se faire prendre. Ceci peut les mener à modérer leur consommation, à s'orienter vers certains produits plutôt que d'autres. Ils ne partent donc pas tous sur un pied d'égalité.

D'autre part, un même produit n'a pas les mêmes effets sur tous les organismes comme le rappelle Jean-François Quénet à propos d'Alex Zülle :

"Alex Zülle (...) s'était toujours refusé, par crainte des risques pour sa santé, à recourir à la somatotrophine ou hormone de croissance - cette crainte se trouvait donc être aussi un facteur d'inégalité - jusqu'à ce que, fin juin 1998, il se décide, en vue du Tour de France qu'il voulait tant remporter, à solliciter et à obtenir des injections de cette substance dont il constata qu'elle n'a pas d'effets notables sur lui, ce que d'autres avaient déjà pu éprouver constatant même des conséquences négatives : Alex Zülle n'a donc jamais pu bénéficier des effets positifs de l'HGH, dans l'impossibilité de suivre ses adversaires avantagés par l'HGH."  Selon Jean-François Quénet - Le Procès du dopage - La Vérité du Jugement - Editions Solar 2001

- Pour éviter un phénomène d'engrenage 

 Un coureur sera d'autant plus tenté par le dopage qu'il aura le sentiment que ceux qui le devancent sont dopés et que rien n'est fait pour les démasquer. Ne pouvant se faire justice lui même, il recourra aux mêmes armes que ses adversaires...

L'épouse d'un coureur dopé témoigne pour "Cyclisme & Dopage"

Date: 27 octobre 2003

Pendant 28 ans, j'étais mariée avec un homme qui a été coureur cycliste professionnel.

Il est d'ailleurs dans la liste des coureurs qui ont été pris au contrôle antidopage. "Amphétamines" en 1969, d'ailleurs il a eu 1 mois de suspension. Il aurait pu être gracié si nous avions eu une somme assez important à cette époque pour prendre un avocat qui avait l'habitude de traiter ce genre de dossier, nous savons tous que l'on peut toujours trouver un vice de procédure; lorsque l'on connaît bien le droit français.

Je peux vous affirmer que dans les années 70, les coureurs de cette période prenaient déjà du Durabolin (nandrolone), mais cette substance n'était pas recherchée dans les contrôles anti-dopage.

Je me suis mariée très jeune lorsque j'ai côtoyé le milieu cycliste professionnel, j'ai eu un choc, les coureurs ne parlaient que de médicaments, de piqûres, c'était à celui qui connaissait le mieux..... Pire que des médecins. Quel choc, j'ai fait du sport et pour moi, c'est le plaisir de se retrouver avec d'autres sportifs, des copains, d'être bien dans sa peau, d'être heureux, mais là non je regrette ces sportifs qui se sont dopés, maintenant 75 % ou plus ont de réels problèmes après l'arrêt de leur carrière, (santé physique et psychologique, alcoolisme, drogues dures). Beaucoup trop d'entre eux meurent assez jeunes. (de maladies ou de suicides).

 

Et les enfants de ces sportifs ont aussi des problèmes... Il n'y a jamais eu d'études sur les descendants des sportifs dopés. J'insiste sur ce point, j'ai un fils qui a un handicap qui aurait pu être plus grave, mais qui l'a empêché d'exercer un métier qu'il voulait faire depuis l'âge de 8 ans. Heureusement maintenant il a une très bonne situation.

Je souhaite que la loi antidopage soit encore plus sévère. Lorsque l'on lit la liste des coureurs que vous avez réalisée, (bien entendu il y a plus de coureurs qui se sont dopés mais certains n'ont jamais été pris), beaucoup n'ont pas eu de suspension ou des peines peu importantes. La fédération française ou internationale de cyclisme a très peu puni comparativement à d'autres sports.

 

Pour moi, le dopage est le « cancer du sport » et il faut qu'il soit éradiqué mondialement, mais je ne sais pas si tous les pays dans le Monde ont une volonté politique de le faire.

Saint Saens : Football

 

Match de foot international aujourd’hui à Saint Saens

L’US Quevilly contre Al Gharafa au Qatar

 

 

 

La ville de Saint Saens va accueillir aujourd’hui deux équipes ambitieuses pour un match de foot de qualité. Le Qatar est bien connu comme une équipe où les joueurs professionnels finissent leurs carrières, ce fût le cas pour Frank Leboeuf, Marcel Dessailly, … Le match commencera à 18 h. L’entrée est de 2 €uros.

 

 

Pour les réfractaires au foot, la ville de Saint Saens est magnifique en ce moment, pourquoi ne pas venir la visiter.

Saint Nicolas d'Aliermont : Sport

Challenge des centres de loisirs

 

L'A.D.D.L.E. propose pour cet été 2007, avec la Communauté de Communes des Monts et Vallées, la commune de Saint Nicolas d'Aliermont et la sécurité routière, le grand prix des centres de loisirs de Push Cars (véhicules de course poussées).

La course aura lieu aujourd'hui, le mercredi 25 juillet, sur le parking de la salle des fêtes de Saint Nicolas d'Aliermont, à partir de 10 h. Des épreuves de sécurité routière commenceront la journée.

La compétition en elle-même débutera à 13 h. Les prix seront remis vers 16 h.

20 équipages de 3, un pilote et deux pousseurs, représentant 10 centres de loisirs s'affronteront dans une compétition loyale mais impitoyable et acharnée!

Les parents et les amis sont invités à venir encourager leurs favoris et participer à la fête.

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés