TRADUCTION

Fournisseurs d'Eawy

Liberté de la Presse

Liberté de la Presse sur Internet

internet liberte black







Logo Reporter Sans Frontières

Contact

Votre rédactrice Bénédicte Mouchard est à votre écoute au 06.84.43.62.68, 
et pour toutes vos annonces pour  "Les Bons Plans" e.mail
eawy@hotmail.fr

Commentaires

Météo

Jeudi 10 avril 2014 4 10 /04 /Avr /2014 00:00

Par ben.m

1901937_674157892623164_181545426_n-copie-2.jpg

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Mercredi 9 avril 2014 3 09 /04 /Avr /2014 00:00

Par ben.m

Culturel : zzzzzzzzzzzzzzzzzzz roupillon 

 

La détente du mercredi

 

'La Belle au bois dormant' (1959)

 

 

Source You Tube

 

Bon mercredi à tous !

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Mardi 8 avril 2014 2 08 /04 /Avr /2014 00:00

Par ben.m

Fait de Société : La mort

 

Que faire quand on est confronté à la mort ?

Lorsque l’on est confronté à cet évènement inéluctable, que ce soit pour un parent, un ami, un compagnon, un mari, on se sent terriblement désemparé. Et si personne n’est là pour nous aider à prendre les bonnes décisions, nous pouvons nous laisser vite aller au désespoir

  la-mort.jpg

Il existe un site internet : http://vosdroits.service-public.fr, qui nous donne des éléments de réponses à nos questions.

Dans Eawy News, vous retrouverez 4 articles concernant le sujet, tiré de ce site internet :

  • La déclaration de décès
  • L’inhumation
  • La crémation
  • Qui doit payer les funérailles, que dit la loi ?

 

La mort n’est pas un évènement naturel, même si nous savons que tous nous mourons un jour, plus ou moins proche. Aussi, pour ne pas faire supporter le poids d’une charge supplémentaire à nos proches, pouvons-nous prendre nos décisions, nos dispositions avant qu’il ne soit trop tard.

 

Déclaration de décès

Par la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Principe

La déclaration de décès est une démarche obligatoire qui doit être faite à la mairie du lieu du décès, dans les 24 heures qui suivent sa constatation.

 

Qui constate le décès ?

C'est un médecin qui constate le décès et établit le certificat de décès.

Attention : en cas de mort violente (décès accidentel, suicide), l'entourage doit avertir le commissariat de police ou la gendarmerie.

 

Qui doit faire la déclaration de décès ?

Décès à domicile

En cas de décès d'une personne à son domicile, ce sont les proches qui doivent faire la déclaration de son décès : un parent ou toute personne possédant des renseignements sur son état civil.

En cas d'appel à une entreprise de pompes funèbres, celle-ci peut se charger des démarches.

 

Décès à l'hôpital

En cas de décès à l'hôpital, dans une clinique ou dans une maison de retraite, c'est en principe l'établissement qui se charge de la déclaration de décès.

 

Dans quel délai ?

Dans les 24 heures de la constatation du décès, hors week-ends et jours fériés.

Une amende peut être à payer en cas de non-respect de ce délai.

 

Où faut-il faire la déclaration ?

A la mairie du lieu du décès.

 

Quels documents sont nécessaires ?

Pour déclarer le décès, la personne chargée de faire la déclaration peut présenter les documents suivants :

Une pièce prouvant son identité,

Le certificat de décès délivré par le médecin, le commissariat de police ou la gendarmerie,

Toute autre pièce concernant le défunt : livret de famille, carte d'identité, acte de naissance ou de mariage, passeport, etc.

 

À la suite de la déclaration de décès, la mairie établit un acte de décès. 

 

Références

Code civil : articles 78 à 92

Code général des collectivités territoriales : articles R2213-15 à R2213-20

Instruction générale relative à l'état civil (Igrec) du 11 mai 1999 - Annexe : Paragraphe n°423

 

Pour ne pas être pris au dépourvu, que l’on soit jeune, plus ou moins âgés, rien ne nous empêche de prendre des renseignements afin de prendre au mieux nos décisions, afin de ne pas laisser nos proches, nos amis au dépourvus. C’est ce qu’on appelle du respect et une solide marque d’amour.

http://vosdroits.service-public.fr

 

Bientôt dans Eawy News, nous examinerons les faits concernant une inhumation.

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Mardi 8 avril 2014 2 08 /04 /Avr /2014 00:00

Par ben.m

Le Havre : Manif


Indignons-nous

Pour faire entendre notre voix, et dire "NON" à l'inflation sécuritaire,

10157400_702731426436812_890095_n.jpg

rejoignez la FFMC (la Fédération française des motards en colère) et L'union des Usagers de la Route (l'UUR)

le samedi 12 avril 2014 au centre routier du Havre à Gonfreville l'Orcher,

à 13H - Convoi du Havre à Rouen via Yvetot et Barentin à la vitesse Valls !

--> https://www.facebook.com/events/299810353500282/

 

FFMC 76 - Manif CORTÈGE du HAVRE à ROUEN !
- RDV - SAMEDI 12 AVRIL 2014 - 13H00
Point de Départ officiel : Banlieue du HAVRE - 76
--> Parking CENTRE ROUTIER de Gonfreville l'Orcher
- puis Direction ROUEN (76000) en Cortège.

( Lieu de Départ : --> 
http://goo.gl/maps/OnX1K <-- )

Article MotoMAg du 12/03/2014 pour FFMC : 
--> http://www.motomag.com/Baisse-des-vitesses-inflation-securitaire-mobilisation-nationale-de-la-FFMC-les.html

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Lundi 7 avril 2014 1 07 /04 /Avr /2014 16:59

Par ben.m

Edito : un coup de talon et je remonte à la surface

 

Un petit coup de mou

 

Je ne sais pas si c’est le printemps qui me travaille mais j’ai un sacré coup de fatigue. Je lutte pour vos donner vos deux articles quotidiens.

 

En ce moment, le lectorat est en baisse aussi, avec moins de 6000 lecteurs par mois. Aussi, soyez sympas, parlez d’Eawy News autour de vous, afin que nous puissions en remonter la fréquentation.

 

Entre le temps trop clément et un orage inopportun, il y a de quoi se poser des questions quant au réchauffement de la planète. Nous voyons déjà des fournis s’agiter les papattes dans les maisons, signe de chaleur.

 

Pour les plus âgés d’entre nous, vous rappelez-vous de la canicule de 1976, les chaleurs avaient commencé bien tôt dans l’année. Mais ceci n’est qu’une constatation…

 

Le creux de la vague, je l’ai connu la semaine passée, une grosse crise de découragement ; les tendons d’un genou en berne, immobilisation de la jambe, difficulté à marcher, et le souffle fétide du fauteuil roulant dans mon cou.

 

C’est la première fois depuis que j’ai ma sclérose en plaques que je tombe moralement aussi bas. Habituellement, je suis tonique, énergique, je remonte le moral des autres, mais là, je me suis refermée comme une huitre devant le jus de citron. Aussi, je conseille aux malades de ne jamais agir ainsi, c’est la pire des bêtises. Nous ne pouvons pas vivre sans personne autour de nous !  La solitude c’est bien, mais cela ne dure qu’un temps, nous avons tous besoin d’amis, et quand nous pouvons avoir une épaule consolatrice, c’est mieux à condition de ne pas tomber sur un opportuniste, un margoulin.

 

Inutile de vous dire que cette épaule d’un hypothétique compagnon, je ne l’attends plus. Il me faut être réaliste.

Prochainement dans Eawy News vous trouverez des sujets d’ordre pratique, des sujets santé, des articles sur les livres, bandes dessinées, film, des faits de société, et bien entendu des articles sur l’environnement.

 

Je me secoue les puces pour vous donner le meilleur de moi.

 

Si des articles sur un sujet précis vous ferait plaisir, si vous avez une annonce à faire passer pour les programmations de sorties de fin de semaine, n’hésitez pas à m’en faire part à l’adresse suivante : eawy@hotmail.fr

 

Merci de continuer à m’accorder votre confiance. J’ai repris la bonne habitude de refaire des projets afin que vous ayez toujours un journal local actif.

 

Cordialement,

 

Votre rédactrice

Bénédicte Mouchard

 

 

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Lundi 7 avril 2014 1 07 /04 /Avr /2014 00:00

Par ben.m

                                      Biographie de Katherine Pancol

 

 

 

 

Je suis née au Maroc, à Casablanca, j'ai grandi sous les palmiers de Media...

À cinq ans, je suis arrivée en France…

Études littéraires, prof de français-latin, voyages, multitude de petits boulots et puis un jour, au hasard d'une rencontre, je deviens journaliste…

 

Je me souviens de mes premiers mots imprimés à l'encre noire dans un journal. J'ai fait le tour du kiosque en dansant comme un sioux éméché. J'ouvrais le journal, je le refermais, je l'ouvrais à nouveau, je hululais de bonheur, je ne pouvais pas croire que mon nom était imprimé en bas à droite…

 

J'ai changé de journal, j'ai appris à écrire. À refaire vingt fois le même article afin qu'il "sonne" bien… J'ai appris la musique des mots…

Un jour, un éditeur me demande d'écrire un roman. Un roman ! Moi ! Impossible !

 

Ce sera " Moi d'abord " en 1979.

Le ciel me tombe sur la tête et le succès aussi. Je file à New York. Changer de ville, de langue, de pays. Voyager, vivre, connaître un autre monde.

 

Écrire...

 

Je suis des cours de "comment écrire une nouvelle, un roman, un scénario" à Columbia University à New York. J'y croise des écrivains, des metteurs en scène, des scénaristes. J'écoute, j'apprends, j'apprends encore…

 

J'écris "La Barbare" en 1981. Puis, toujours à New York, "Scarlett, si possible" et "Les hommes cruels ne courent pas les rues ".

 

Je prends goût à l'écriture, à la vie qui va avec.
Je n'ai plus le choix. Je ne sais faire que ça.

 

Et des enfants.
Une fille d'abord, puis un garçon. 
Mes deux merveilleux enfants…

J'aime profondément la compagnie des enfants; j'aurais aimé en avoir beaucoup, beaucoup…

Je me marie, je rentre en France, je divorce, j'emménage, je déménage. 
Banal, hélas !

 

Je continue à écrire. L'écriture devient le moteur de ma vie. Je découvre que c'est dur et que c'est facile, que le temps passe si vite ou si lentement. Que j'ai envie d'arrêter ou de ne jamais arrêter...

 

Je découvre un autre monde. Je voyage dans ma tête et c'est aussi bien...

 

J'écris des romans ("Vu de l'extérieur", "Une si belle image","Encore une danse", "J'étais là avant", "Et monter lentement dans un immense amour", "Un homme à distance", "Embrassez-moi"). Des scénarios.

 

Et des articles. Pour Elle, pour Paris-Match. Je voyage. Je passe dix jours à Manchester à suivre les mollets de Cantona, quinze jours en Inde, une semaine dans le couloir de la mort d'une prison américaine, etc... Je ne tiens pas en place, tout m'intéresse. J'interviewe Reagan, Jospin, Chirac ou Meryl Streep, Johnny, Vanessa Paradis, Louise Brooks.

 

On récolte toujours en observant. J'aime apprendre. J'aime la vie, l'amitié, les rencontres, les voyages, l'imprévu. J'ouvre grand les bras, même quand j'aurais envie de les refermer. Tout m'étonne, je ne suis jamais blasée. 
Et de cette étreinte avec la vie naissent des livres…

 

J'écris, j'écris…

 

Mes journées se déroulent selon un rite immuable : lever, thé anglais, lecture des journaux, maison à faire tourner et papiers à remplir, promenade avec le chien Chaussette et enfin… seule, face à l'ordinateur, je retrouve mon autre monde, mon univers imaginaire avec des mots, des personnages, des idées qui volent dans l'air et que j'attrape. Ou pas. Certains jours, je les ramasse à la pelle, d'autres, je me lamente dans le désert !

Mais toujours la même envie de vivre et d'apprendre…

 

Je reprends à mon compte la phrase de Paul-Émile Victor : "Vivre, c'est se réveiller la nuit dans l'impatience du jour à venir, c'est s'émerveiller de ce que le miracle quotidien se reproduise pour nous une fois encore, c'est avoir des insomnies de joie."

 

Source http://www.katherine-pancol.com/

Bibliographie

  • 1979 : Moi d'abord ; réédition Points, 2012
  • 1981 : La Barbare, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1995
  • 1985 : Scarlett, si possible, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1997
  • 1990 : Les hommes cruels ne courent pas les rues, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1997
  • 1993 : Vu de l’extérieur, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1995
  • 1994 : Une si belle image, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1995
  • 1998 : Encore une danse, Fayard ; réédition Livre de poche, 1999
  • 1999 : J’étais là avant, Albin Michel
  • 2001 : Et monter lentement dans un immense amour…, Albin Michel
  • 2002 : Un homme à distance, Albin Michel
  • 2003 : Embrassez-moi, Albin Michel
  • 2006 : Les Yeux jaunes des crocodiles, (prix Maison de la Presse 2006), mars 2006, Albin Michel (ISBN 978-2-226-16998-3) ; format poche : mai 2007, Le Livre de poche(ISBN 978-2-253-12120-6)
  • 2008 : La Valse lente des tortues, février 2008, Albin Michel (ISBN 978-2-226-18231-9) ; format poche : juin 2009, Le Livre de poche (ISBN 978-2-253-12940-0)
  • 2010 : Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, avril 2010, Albin Michel (ISBN 978-2-226-20831-6) ; format poche : juin 2011, Le Livre de poche (ISBN 978-2-253-16195-0)
  • 2014 : Muchachas 1, février 2014, Albin Michel (ISBN 978-2-226-25444-3)
  • 2014 : Muchachas 2, avril 2014, Albin Michel (ISBN 978-2-226-25445-0)
  • 2014 : Muchachas 3, juin 2014, Albin Michel (ISBN 978-2-226-25446-7)

 

Elle vient de sortir le 1er Opus de Muchachas, les deux autra sortiron en avril et juin prochain.

 

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 avril 2014 7 06 /04 /Avr /2014 08:58

Par ben.m

La chanson du dimanche : Un très bon groupe


NOIR DESIR

Concert de février 2003

Source You Tube

 

Bon dimanche à tous !

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 avril 2014 7 06 /04 /Avr /2014 01:06

Par ben.m

Dieppe : Concert

Tremplin des Musiques Actuelles 2014

 be8.jpg

Le Tremplin a eu lieu hier soir

dans l'Auditorium du Conservatoire Camille Saint-Saëns.

63 rue de la Barre, 76200 Dieppe

Eawy News est heureux de vous informer que son groupe "chouchou", Be Sharp a remporté ce tremplin 2014.

Félicitations et bravo à eux.

Vous pouvez retrouver des vidéos de ce groupe sur You Tube, il suffit de demander Be Sharp.

 

 

1534317_1374608232800171_1636661618_n.jpg

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Samedi 5 avril 2014 6 05 /04 /Avr /2014 00:00

Par ben.m

1780695_220349744828319_1619884733_n.jpg §

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Samedi 5 avril 2014 6 05 /04 /Avr /2014 00:00

Par ben.m

Environnement : jardin

 

Le rendez-vous des Jardiniers au  Marais Vernier

(27 – Eure)

L'Association "Les Têt'Arts" organise, le 6 avril 2014 au Marais Vernier, village emblématique situé sur la route des Chaumières, Le rendez-vous des Jardiniers, de 9h à 18h , en extérieur.

  3262-225-copie-3.jpg

Seront présents des Professionnels qui pourront vous conseiller et proposer produits et/ou services relatifs au Jardin.

Les Particuliers pourront, également, proposer à la vente des plantes ou du matériel de jardinage sur le principe d'un Vide-Jardin.

 

Sur place également :

  • activités bricolage et jardinage pour les enfants ;
  • initiation à la marche nordique ;
  • tombola ;
  • restauration rapide,...


En pratique

Les organisateurs se réservent le droit de refuser tout produit exposé à la vente n'ayant pas de rapport avec le Jardin. - 2, 50 € le mètre nu (aucun matériel fourni).

Installation à partir de 7h30 pour ouverture au public à 9h.

 

Réservation obligatoire pour les professionnels et préférable pour les particuliers. 

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés