Traduction

Commentaires

Contact

Votre rédactrice Bénédicte Mouchard est à votre écoute au 06.84.43.62.68, 
et pour toutes vos annonces pour  "Les Bons Plans" e.mail
eawy@hotmail.fr

environnement

Auffay : Intempéries

 

Holiday on Ice à Auffay

Les premières pluies verglaçantes de l'année ont fait leurs apparitions en début de matinée sur la Haute Normandie.

Ce matin, il ne faisait pas bon sortir que ce soit en voiture ou à pied. 

IMG-0362.JPG

 

 

IMG-0363.JPG

Bosc-le-Hard : Extrait du  Compte-rendu du Conseil Municipal du 13 décembre 2007

 

L’éolien au Bolhard

 

 

Le Conseil Municipal de Bosc le Hard s'est réuni en séance, le 13 décembre, à 20h30, sous la présidence de son maire Chantal Biville.

 

Création undefined d’une zone de développement de l’éolien sur la commune de Bosc-le-Hard

Suite à la réalisation de la Charte de développement éolien communautaire, le territoire de la commune de Bosc-le-Hard a été pressenti pour accueillir tout ou partie d'une zone de développement de l'Eolien qui pourrait accueillir au total une puissance de production éolienne comprise entre 8 MW et 18 MW sur la totalité de la zone d’exploitation.

Dans le cadre de la réalisation du dossier de demande de la zone de développement de l'Eolien de Bosc-le-Hard, le Conseil Municipal a été réuni afin de délibérer sur ce projet de création.


Etant donnée :

- la carte du zonage pressentie pour être proposée en tant que zone de développement de l'Eolien,

- la puissance proposée,


Le Conseil Municipal a approuvé à la majorité, la création de la zone de Développement de Bosc-le-Hard  d'une fourchette de puissance comprise entre 8 MW et 18 MW.

 

Si une zone éolienne est créée au Bolhard restera à déterminer le pourcentage de la part de la taxe professionnelle réservée pour la com com du Bosc d’Eawy… Normalement 10 % pour la commune et 90 % pour la Com Com. 
 
C’est sans doute ce que l’on appelle le sens de l’équité… Il est compréhensible que les gens râlent sur Ardouval, autre lieu pressentit pour l’implantation d’éoliennes.

 

 

Saint Hellier : Les étangs de la Fesnaye

 

Impossible faire du patins à glace, mais...

 

 

Si les étangs de la Fresnaye à Saint Hellier sont gelés, il est, pour l’instant, impossible de faire du patins à glace.

 

Chose impressionnante, les étangs ont gelé avec les mouvements de l’eau.

L’événement est impressionnant et à ne pas rater quand on habite sur le secteur.

undefined  Mine de rien, l'étang est bien gelé en surface, photo prise le 19 décembre 2007 à 10 h.

undefined





 Photo prise le 18 décembre 2007

Fait de société : UNICEF

 

Protection de l’environnement et campagne de vaccination avec l’opération Brikkado

L’opération Brikkado forme les jeunes enfants à devenir des gens responsables de l’environnement tout en pensant aux autres enfants moins favorisés par la vie. Avec l’opération Brikkado, beaucoup pourront être vaccinés.

 

  Brikkado2007-html-m7495ae86.png

Comme chaque année depuis 1996, l’UNICEF France organise, avec les enfants des écoles primaires, l’Opération Brikkado. Cette grande opération nationale de solidarité a pour objectif de récolter des fonds pour vacciner les enfants du monde. Elle est également une initiative pédagogique et citoyenne qui contribue à préserver l’environnement.

 

Avec un contenu modifié, Brikkado prend, cette année, un nouvel élan. Brikkado 2007, ce sont trois étapes fondamentales, à la fois ludiques, éducatives, citoyennes et de solidarité où l’élève reste toujours actif et au coeur du projet. 

 

1 – S’informer

Dans le cadre de la réflexion pédagogique qu’ils mènent avec leurs élèves, les enseignants sont invités à les sensibiliser à la protection de l’environnement et aux conditions de vie des enfants des autres pays du monde.

 

Grâce aux fiches qui composent le dossier pédagogique, les enfants apprennent à mieux connaître le rôle et les actions de l’UNICEF. L’UNICEF souhaite leur transmettre un message fort. La solidarité doit être l’affaire de tous et s’inscrire dans le long terme. Car les enfants d’ici seront les « acteurs solidaires de demain » vis-à-vis des enfants d’ailleurs.

 

Les fiches pédagogiques vont également faire prendre conscience de l’importance de trier ses déchets, en l’occurrence les briques alimentaires. Pour cela, ils vont symboliquement apporter en classe une brique alimentaire pour l’étudier puis la transformer en objet créatif.

 

2 – Collecter des fonds pour la vaccination

Chaque année, ce sont encore 34 millions de nouveaux-nés qui ne reçoivent pas les vaccins indispensables à leur survie. Pour les sauver, l’UNICEF a besoin de moyens supplémentaires pour mener des campagnes de vaccination de grande ampleur contre les six principales maladies infantiles (diphtérie, rougeole, coqueluche, poliomyélite, tuberculose et tétanos).


Pour collecter des fonds, les enseignants et leurs élèves vont mettre en place des projets qu’ils sont libres de définir. Par exemple, ils peuvent vendre les rouleaux de papier-cadeau Brikkado fabriqué à partir de briques alimentaires recyclées ou les objets créatifs qu’ils auront réalisés à partir des briques. Ils peuvent également organiser un spectacle autour des droits de l’enfant. Les bénéfices de ces actions seront reversés au profit de Brikkado.

 

Les élèves sont invités à faire preuve de créativité. Elle leur permet d’être acteurs à part entière et d’apporter un soutien concret à la cause de l’UNICEF.

 

3 – Afficher son engagement

Chaque kit pédagogique inclut une planche de stickers Brikkado. En les portant, les enfants afficheront leur engagement et deviendront de véritables porte-paroles de l’UNICEF auprès de leur entourage.

 

Une édition 2006 a été marquée par une très forte mobilisation !

L’année dernière, les écoles françaises se sont très largement mobilisées : elles ont été plus de 2 620 à participer à l’Opération Brikkado, soit une augmentation de 73% par rapport à l’édition 2005. L’implication des élèves a été particulièrement forte, de même que celle de leurs parents, des comités départementaux de l’UNICEF, des collectivités locales et des centres de tri.

 

Un objectif toujours d’actualité

Aujourd’hui, 3 enfants sur 5 sont vaccinés avant leur premier anniversaire grâce à l’action menée depuis plusieurs décennies en collaboration avec les gouvernements et à l’initiative de l’UNICEF et de ses partenaires. Toutefois, plus de 30 millions d’enfants ne sont toujours pas protégés et, chaque année, 800 000 enfants meurent encore de la rougeole. C’est pourquoi il est indispensable de rester mobilisés à l’occasion de cette nouvelle édition de l’Opération Brikkado. L’UNICEF a besoin de fonds pour continuer à vacciner les enfants qui en ont besoin.

 

Les partenaires de Brikkado  2007

Alliance Carton Nature (ACN)

www.alliance-carton-nature.org

France 3 Unité Jeunesse

www.france3.fr

Gulli

www.gullitv.fr

Association des Maires de France

www.amf.asso.fr

EKWO – Le magazine de l’éco-citoyen

www.ekwo.org

 Milan Presse

www.milanpresse.com

 

Alain Schneider, parrain de Brikkado 2007

  alains.jpg

Alain Schneider est, pour la deuxième année consécutive, le parrain de l’Opération Brikkado. Père de quatre filles, il connaît bien les enfants. Depuis plus de cinq ans, il écrit, compose et interprète pour eux des chansons variées musicalement et aux textes élaborés. Considéré comme l’un des meilleurs auteurs-compositeurs de la « chanson jeune public », ces disques plaisent aux petits comme aux grands.

 

"Pour moi, participer à l’Opération Brikkado est comme une évidence. Je suis intimement convaincu que, pour que le monde aille mieux, il faut commencer par le commencement, donc par les enfants. On pleurerait moins sur les malheurs de la planète si les grands se préoccupaient plus sérieusement des petits, de ceux qui sont en devenir. J’ai une confiance modérée dans le monde des adultes, j’ai toujours essayé de faire passer à mes filles l’idée que même une toute petite contribution personnelle peut changer le monde et, à son échelle, une opération comme Brikkado y contribue.

 

J’ai choisi de m’engager aux côtés de l’UNICEF, car je voulais faire partie d’un projet concret. Comme tous ceux qui participent à Brikkado, je veux être utile, apporter ma petite pierre à l’édifice." (Alain Schneider)

 

Bilan de l’opération Brikkado 2006

84 750 écoliers sensibilisés,

2 620 écoles participantes (+73% par rapport à 2005),

Plus de 20 tonnes de briques alimentaires collectées,

611 100 rouleaux vendus,

769 000 € récoltés (qui permettront la vaccination de 600 000 enfants).

 

Bilan des 10 ans de l’opération Brikkado

457 650 écoliers sensibilisés,

5 382 415 rouleaux vendus,

6,4 millions d’euros collectés (permettant la vaccination de 5 millions d’enfants).

Auffay : environnement

 

On déguste

 

Si le Pays de Bray, hier, commençait à subir les rigueurs hivernales, c’était la même chose dans le Pays de Caux. 
IMG-0298.JPG

Ces photos ont été prises vers 10 h, le jeudi 13 novembre. La température était à -3°C.

Il est temps de ressortir les chandails.

IMG-0299-copie-1.JPG

Bellencombre : Environnement



Le temps des restrictions d’eau du robinet IMG-0285.JPG

 

Depuis plus d’une semaine, les fortes pluies ont encore perturbé le secteur de Bellencombre (Saint Hellier, Bellencombre, Rosay). L’eau n’est pas consommable, elle risque d’être contaminée par des bactéries. Une distribution de packs d’eau est organisée sur ce secteur. 


 

Melody Maurouard, jeune habitante de Bellencombre, est venue en mairie afin de s’approvisionner en eau.

Premier coup de froid en Pays de Bray : 
- 5°C aux Ventes Saint Remy hier matin vers 8 h 30

IMG-0289.JPG

La Seine Maritime : Les régions naturelles

 

Qui est qui et qui est  quoi ?

Entre régions administratives, régions naturelles et régions de cœur, il faut s’y retrouver.

 

La Seine-Maritime, est un département composé de diverses régions aux paysages, aux accents différents. Les régions naturelles composant la Seine-Maritime sont le pays de Caux (Yvetot, Le Havre, Fécamp), le Petit Caux (Dieppe, Envermeu, Eu-Le Tréport), l'Entre-Bray-et-Picardie (Londinières, Blangy-sur-Bresle, Aumale), le pays de Bray (Neufchâtel-en-Bray, Forges-les-Eaux, Gournay-en-Bray), l'Aliermont (Saint-Nicolas d'Aliermont), l'Eawy (Les Grandes-Ventes, Saint-Saëns), l'Entre-Seine-et-Bray (Buchy), le Rouennais (Rouen et le nord de son agglomération, Clères-Montville, Barentin-Pavilly, Duclair-Le Trait), une partie du Roumois (partie du département se trouvant au sud de la Seine), une partie du Vexin normand (partie occupée par la forêt de Lyons et par la vallée de l'Andelle).

 

Mais qu'en est-il pour Cressy?

Demandez aux Cressois s'ils sont Brayons ou Cauchois! Ils vous répondront immédiatement Cauchois! Il est vrai que la commune de Cressy est à la frontière entre le vaste pays de Caux et une région intermédiaire, l'Eawy. En aucun cas, Cressy se trouve dans le pays de Bray, et la commune en est même assez éloignée géographiquement.

 

La région naturelle du pays de Bray se délimite par sa boutonnière! Dans le canton de Bellencombre, aucune commune ne fait partie de cette région. Dans le canton, les communes cauchoises sont: Cropus, Cressy, Sévis, La Crique, Beaumont-le-Hareng, Grigneuseville, Cottévrard et Bosc-le-Hard. Les autres communes que sont Saint-Hellier, Bellencombre, Rosay, Les Grandes-Ventes, Ardouval, Mesnil-Follemprise et Pommeréval font parties de l'Eawy.

 

Cressy est donc bel et bien situé dans le pays de Caux oriental. D'ailleurs des écrits historiques le prouvent. Au 7ème siècle, Cressy fait parti du Talou, ancienne région administrative du grand pays de Caux, axée autour de Dieppe. Aussi, au 13ème siècle, la commune s'appelle à un moment donné Cressy-en-Caux..

 

Malgré cela, il vrai qu'au niveau architectural, certains bâtiments agricoles notamment, rappelle la proximité du pays de Bray, de part l'utilisation de certains éléments de constructions.

 

Au niveau du paysage, celui de Cressy est typiquement cauchois (champs ouverts alliant la culture et l'élevage, parsemés de Clos-Masures (îlots de verdure dans la plaine céréalière) comme celle du bout-de-Cressy. Aussi, à Cressy, on y cultive le lin comme sur tout le plateau se trouvant entre les vallées de la Scie et de la Varenne: culture symboliquement cauchoise.

 

De plus, au niveau des échanges, des contacts humains, des besoins et des services personnels, Cressy est plus tourné vers l'ouest, vers Auffay, vers Dieppe, vers le plateau cauchois.

 

Donc, naturellement, Cressy est bien un village cauchois, mais administrativement, il est gse-multipart33089.jpg situé dans le pays administratif et touristique du pays de Bray. Cette entité administrative est un atout pour Cressy. Elle permet de faire la promotion touristique de notre village, elle permet de créer des manifestations culturelles importantes (destin de pays...), elle permet d'être un partenaire non négligeable pour les grands projets...

 

Donc ce que je peux dire en conclusion, aujourd'hui Cressy dépend "artificiellement" du magnifique et valloneux pays de Bray, mais dans l'Histoire et dans le coeur des gens, Cressy appartient sincèrement au grand pays de Caux!

 

Merci à Frank Lemarchand pour son accord à reproduire son texte que vous pouvez retouver sur http://cressy-en-normandie.over-blog.com

Environnement : 5 minutes pour sauver la terre

Une mobilisation citoyenne : Eteignez vos lumières

« 5 minutes de répit pour la Planète est avant tout une action de mobilisation citoyenne qui symbolise l'engagement de tous pour demander des actions concrètes et ambitieuses pour réduire notre empreinte écologique », déclare Daniel Richard, président du WWF-France et porte-parole de l'Alliance pour la planète.

Les négociations finales du Grenelle devraient s'engager le 24 octobre. Le 23, chaque lumière éteinte sera un brillant appel à des mesures de rupture pour faire entrer notre pays sur la voie de l'excellence environnementale. Eteignez vos lumières ce soir entre 19h55 et 20 h 00.

http://www.enviro2b.com

Bellencombre : la chèvrerie du Val de Bures

 

Du pain, du fromage et dame nature

 

img-0158.jpg Dame Nature est au rendez-vous aujourd’hui à la chèvrerie du Val de Bures, entre Rosay et Bellencombre. Elle est ouverte au public de 10 h à 19 h. Une cuisson de pain au four à bois sera faite. Vous pourrez achetez votre pain sur place ainsi que de délicieux fromages de chèvres.

 

Elsa et Ronan Bazin vous feront découvrir le secteur sur poney ou en attelage pour 2 €.

 

Venez nombreux à la chèvrerie du Val de Bures respirer le bon air pur.


img-0160.jpg

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés